•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un revenu médian plus élevé en Abitibi-Témiscamingue que dans l'ensemble du Québec

Un billet de 10 $ et quatre pièces de 0,25 $

Le revenu d'emploi médian en Abitibi-Témiscamingue est plus élevé que ce lui de l'ensemble du Québec, mais la région compte un taux de travailleurs légèrement plus faible que l'ensemble de la province.

Photo : Radio-Canada

Selon les données de l’Institut de la statistique du Québec (ISQ), le revenu d’emploi médian des travailleurs de 25 à 64 ans en Abitibi-Témiscamingue est de 10 % plus élevé que le revenu médian de cette population dans l’ensemble du Québec.

En effet, le revenu médian au Québec est de 42 750 $ en 2018, alors qu’en Abitibi-Témiscamingue, il est de 47 065 $ pour la même année.

D’ailleurs, dans les cinq MRC de la région, le revenu médian est plus élevé que dans l’ensemble du Québec. La Vallée-de-l’Or enregistre le revenu médian le plus élevé de la région, soit de 49 155 $.

Définition de revenu médian :

Dans la population, 50 % des individus reçoivent un revenu inférieur au salaire médian, et l’autre 50 % touchent un revenu supérieur à ce salaire médian.

Toutefois, la MRC qui a connu la plus grande croissance du revenu médian de 2017 à 2018 est celle de l’Abitibi, avec une variation de 6,8 %.

La MRC du Québec avec le revenu d'emploi médian le plus élevé est celle de Caniapiscau, dans la Côte-Nord : 81 891 $.

Un taux de travailleurs en baisse dans des MRC

Malgré un salaire médian plus élevé que dans l’ensemble de la province, la croissance du taux de travailleur s’est avérée plus faible que dans la province en général, de 2017 à 2018.

Le nombre de travailleurs a augmenté de 2,1 % de 2017 à 2018 au Québec. En Abitibi-Témiscamingue, le nombre de travailleurs a augmenté seulement dans les MRC de Rouyn-Noranda et de la Vallée-de-l’Or de 2017 à 2018.

L’étude indique que les MRC éloignées des grands centres, mais comptant sur un centre urbain de taille intermédiaire, comme à Rouyn-Noranda et dans la Vallée-de-l’Or tirent généralement leur épingle du jeu et voient leur nombre de travailleurs croître en 2018.

Toutefois, le taux de travailleurs n’a pas diminué dans les MRC de la région : de 2017 à 2018, le taux de travailleurs a augmenté de 1,2 %, alors qu'il a augmenté de 1,1 % dans l'ensemble du Québec.

Dans le document, on indique que depuis la fin de la récession économique de 2008-2009, le taux de travailleurs de 25 à 64 ans ne cesse de s’accroître au Québec.

En 2018, le taux de travailleurs au Québec est de 78,1 %. En Abitibi-Témiscamingue, il est légèrement inférieur, à 77,2 %.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Emploi