•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À vos crampons, les parties de soccer débutent cette fin de semaine en Outaouais

Un joueur de soccer tente un tacle sur un adversaire.

Un joueur du FC Gatineau essaie de déjouer un adversaire pendant la saison 2019 (archives).

Photo : Gracieuseté de : Yvon de Repentigny / FC Gatineau

Après plusieurs semaines d'intense préparation en formule accélérée, Soccer Outaouais peut enfin pousser un soupir de soulagement. Le premier coup d'envoi, celui qui annoncera officiellement le début des joutes de soccer en Outaouais, sera sifflé cette fin de semaine.

C'est l'équipe masculine des 18 ans et moins de niveau AAA de l'Association de soccer de Gatineau (ASG) qui lancera le bal, samedi soir, en recevant le Royal-Sélect de Beauport dès 19 h 30 au terrain Hormidas-Gamelin.

Les joueurs de la ligue régionale n'auront pas à patienter bien longtemps pour leur emboîter le pas, des parties sont prévues dès lundi.

C'est parti! Les matchs commencent lundi. Les terrains sont prêts, les filets sont installés, les arbitres sont assignés, les horaires sont faits, donc on décolle, s'exclame Richard Gravel, le directeur général de Soccer Outaouais.

M. Gravel ne s'en cache pas : toute son équipe est fébrile à l'approche de la nouvelle saison, qui sera évidemment bien différente de toutes celles qui l'ont précédée.

Il y a moins de joueurs et d'équipe à cause de la réaction des parents et des joueurs face au coronavirus. C'est 60 % de notre clientèle habituelle qui va embarquer sur les terrains cet été, raconte le directeur général.

Au mois d'avril, on pensait qu'il n'y allait pas avoir de soccer cet été, donc il y a des gens qui se sont fait d'autres plans.

Richard Gravel, directeur général de Soccer Outaouais

En moins de trois semaines, son organisme est parvenu à bâtir un calendrier écourté adapté à la vague d'inscriptions reçue lorsque Québec a donné le feu vert aux matchs de soccer.

La saison prendra fin lors de la première semaine de septembre. D'ici là, les équipes devraient pouvoir disputer entre 10 et 12 matchs, selon leur catégorie.

La sécurité avant tout

Finies les pognées, les joueurs devront trouver d'autres manières de faire preuve d'esprit sportif. Les ballons seront désinfectés avant le match, à la mi-temps et à la fin de la joute. Chez les vétérans, les touches ne pourront plus se faire à la main.

Ces directives font partie des nombreux changements proposés par Soccer Québec pour limiter le risque de propagation de la COVID-19. Le dénominateur commun c'est la sécurité. Ce n'est pas parce qu'il y aura des joutes que les mesures de sécurité ne sont plus là, au contraire, insiste M. Gravel.

Richard Gravel, le directeur général de Soccer Outaouais, se fait prendre en photo.

Le directeur général de Soccer Outaouais, Richard Gravel, espère que les nouveaux règlements auront un effet préventif sur la propagation de virus parmi les athlètes (archive).

Photo : Radio-Canada / Yasmine Mehdi

Soccer Outaouais n'hésitera pas à suspendre ou expulser un joueur, un entraîneur, une équipe ou un club qui ne respecterait pas les règles en vigueur, prévient-il. Les interactions avec les arbitres seront particulièrement prises au sérieux.

Dans la compétition, parfois tu peux argumenter une décision de l'arbitre, mais là, le 2 mètres doit être respecté. Tu ne peux pas approcher l'arbitre, sans ça ce sera peut-être un carton jaune ou un carton rouge, selon le cas, mentionne Richard Gravel.

Quant aux équipes compétitives AA et AAA de la région qui devront voyager dans d'autres régions du Québec, M. Gravel ne se veut rassurant. Selon lui, puisque les règles de sécurité sont uniformes partout dans la province, le risque de propagation demeure minime.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Soccer