•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chaleur accablante à Montréal : la Ville va à la rencontre des personnes vulnérables

Deux personnes marchent pieds nus dans le bassin de la Place des Arts.

Se rafraîchir plusieurs fois par jour permet d'éviter un coup de chaleur.

Photo : Radio-Canada / Charles Contant

Radio-Canada

La Ville de Montréal est passée vendredi matin en mode intervention dans son plan d’action en cas de chaleur accablante.

Des employés des services de police et de sécurité incendie de Montréal font du porte-à-porte pour sensibiliser les personnes les plus vulnérables aux précautions à prendre pour combattre la canicule et pour signaler au réseau de la santé les personnes qui requièrent de l’aide immédiate.

Aussi, les personnes vulnérables vivant à domicile peuvent profiter de haltes climatisées et y être déplacées si nécessaire.

Les personnes les plus vulnérables à la chaleur sont les enfants de 0-4 ans, les aînés (65 ans et plus), les personnes atteintes d’une maladie chronique et celles qui souffrent d’un problème de santé mentale, de même que les toxicomanes.

C’est très important que ces personnes-là prennent un répit de la chaleur; passer au moins une couple d’heures à l’abri, idéalement le maximum de temps qu’on peut passer dans un endroit frais et climatisé, explique le Dr David Kaiser de la Direction régionale de santé publique de Montréal.

Si un espace climatisé n’est pas à votre portée, recherchez un endroit ombragé.

Quoi faire pour affronter une canicule?

  • Ne pas attendre d’avoir soif et boire beaucoup d’eau;
  • limiter les activités physiques;
  • porter des vêtements légers;
  • prendre une douche ou un bain frais plusieurs fois par jour;
  • privilégier les endroits frais.

Appel à la solidarité sociale

Le Dr David Kaiser, chef médical de l'environnement urbain et des saines habitudes de vie à la Direction régionale de santé publique de Montréal, fait appel à la solidarité de la population.

On sait que la crise [de la COVID-19] que l’on vit présentement a fragilisé certains liens, a isolé encore plus certaines personnes vulnérables. C’est très important dans ce contexte-là que la population nous aide à rejoindre les personnes vulnérables, souligne-t-il.

Toute personne qui est inquiète pour sa santé ou celle d’un proche peut communiquer avec Info-Santé au 811.

Caroline Dusablon, coordonnatrice régionale des mesures d'urgence, au CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal

Pour éviter un coup de chaleur, demeurez vigilants en surveillant l’apparition des symptômes suivants : épuisement, déshydratation, maux de tête, étourdissements, confusion, vomissements et évanouissements.

Les personnes qui travaillent dehors devraient prendre des pauses régulières. Par ailleurs, il ne faut jamais laisser des personnes ou des animaux dans un véhicule stationné.

Accès à l'eau et à des lieux publics climatisés

De nombreux points d’eau et lieux climatisés sont mis à la disposition des Montréalais. Vous pouvez trouver leur emplacement en consultant cette carte préparée par la Ville de Montréal (Nouvelle fenêtre) qui indique, en outre, les heures d'ouverture élargies des piscines.

Une femme assise sur le bord d'une piscine, les pieds dans l'eau.

Les piscines de la ville ouvrent plus tôt et ferment plus tard.

Photo : iStock

Pour les points d'eau, les citoyens doivent appeler au préalable pour réserver leur place et indiquer la durée de leur visite afin d’éviter que trop de gens se pointent en même temps.

De plus, les vestiaires sont fermés; il faut donc arriver déjà en maillot. Les toilettes demeurent accessibles.

Chaleur extrême en pleine pandémie

Avec la pandémie actuelle, il est important de rappeler que les personnes qui sont atteintes de la COVID-19 doivent rester isolées à la maison. Mais lors d’une vague de chaleur, celle-ci peut entraîner la mort, souligne le Dr Kaiser.

Ainsi, pour les personnes déclarées positives au coronavirus qui vivent dans des appartements surchauffés depuis trois ou quatre jours déjà et dont la vie est en danger à cause de la canicule, il est possible de sortir de leur appartement et de prendre une pause de la chaleur, en prenant d’extrêmes précautions :

  • porter un masque chirurgical;
  • se laver les mains avec du savon juste avant de partir;
  • apporter du gel avec soi;
  • ne pas aller dans des endroits fermés ni dans des lieux très fréquentés.

La vague de chaleur va s'étirer jusqu'à samedi et sera marquée par un taux d'humidité très élevé, selon Environnement Canada. Le mercure devrait atteindre 36 degrés Celsius vendredi et ne descendra pas en deçà de 20 la nuit prochaine. L'indice humidex de chaleur ressentie sera entre 40 et 44 cet après-midi.

Même si les prévisions météo laissent entrevoir un répit en fin de semaine, les impacts de la vague de chaleur peuvent durer encore plusieurs jours, met en garde le Dr Kaiser.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Santé publique