•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un album de finissants réimprimé après qu’un élève eut été oublié

Un exemplaire de l'album souvenir de l'École Algonquin.

Un des élèves finissants de l'École secondaire catholique Algonquin a été omis de la première version de l'album.

Photo : Sean Breadmore

À la suite d'une pétition, l’École secondaire catholique Algonquin, à North Bay, a accepté de réimprimer l’album des finissants pour y inclure un élève absent de la première version. Elle avait d'abord refusé.

Nous sommes désolés que la photo et les détails d’un de nos élèves aient été omis, écrit le Conseil scolaire catholique Franco-Nord dans un courriel envoyé à Radio-Canada.

Selon l’explication du Conseil scolaire, l’élève en question, Sean Breadmore, n’avait pas soumis ses renseignements et sa photo de bébé avant la date limite, ce qui a contribué à l’omission.

J’ai été choqué de voir que je n’étais pas là, et j’ai envoyé un courriel, raconte-t-il.

Une photo de Sean Breadmore.

Sean Breadmore, finissant de l'École catholique francophone Algonquin

Photo : Prestige Portraits

Après que l'école eut refusé de réimprimer l'album de finissants, Sean s’est dit prêt à laisser tomber. Mais une autre finissante, Hailey Brousseau, a décidé de lancer une pétition, qui a rapidement recueilli des centaines de signatures.

C’est incroyable de voir le soutien de ma communauté, dit-elle.

Je ne pensais pas vraiment qu’autant de gens voudraient signer, mais je trouvais que la situation n’était pas juste pour Sean.

Hailey Brousseau

Voulant agir de bonne foi, l’école accepte de remettre à tous les diplômés 2019-2020 une copie révisée et gratuite de l’album-souvenir dès qu’il sera prêt , indique le conseil scolaire.

Nous reconnaissons le travail exceptionnel de tous les élèves et le personnel ainsi que leur dévouement au cours des derniers mois, et en ces temps exceptionnels, menant à une célébration et une fin d’année mémorables.

Conseil scolaire catholique Franco-Nord

J’ai été pas mal surprise [de la volte-face de l’école], pour être honnête, confie Hayley Brousseau. J’avais envoyé le jour d’avant un courriel à la direction de l’école, et j’avais reçu un courriel qui me disait que c’était impossible de réimprimer les albums, que ça coûterait trop cher.

Portrait de la finissante Hailey Brousseau.

La finissante Hailey Brousseau.

Photo : Soumise par Hailey Brousseau

J’étais déçue, mais il n’y avait pas grand-chose que je pouvais faire à part la pétition, ajoute-t-elle. C’est incroyable de voir que quelque chose que j’ai fait a fait changer leur idée.

Un sentiment partagé par Sean Breadmore, qui se dit très reconnaissant envers Hailey et les gens qui ont signé la pétition.

Hailey et moi avons su au même moment que l’école allait réimprimer l’album et nous étions vraiment très excités.

Sean Breadmore

Hailey Brousseau ajoute que la réimpression permet aux finissants de terminer leur dernière année sur une note un peu plus positive, surtout après que plusieurs événements, dont le bal, eurent dû être annulés en raison de la COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !