•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Doug Ford en point de presse.

Le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le premier ministre Doug Ford incite les Ontariens à privilégier les produits fabriqués en Ontario, grâce à un nouveau logo.

Il y voit une façon de stimuler l'économie de la province qui est grandement perturbée par les restrictions liées à la COVID-19.

Pour lui, des milliards de dollars sont en jeu.

Or, à l'heure actuelle, il peut être difficile pour le consommateur de connaître l'origine d'un produit, d'où la nouvelle étiquette, dit le premier ministre Ford.

On veut s'assurer que lorsque le consommateur marche dans une allée à l'épicerie ou à la quincaillerie, il puisse voir facilement quels sont les produits ontariens.

Doug Ford, premier ministre de l'Ontario

L'Ontario a toujours été le centre de production du Canada, et nos produits sont reconnus pour leur qualité partout au pays et dans le monde, ajoute le premier ministre.

Le gouvernement ontarien investit 500 000 $ dans l'initiative du groupe Manufacturiers et exportateurs du Canada (MEC).

Au fur et à mesure que l'Ontario se remet en marche et que notre économie rebondit, il est particulièrement important de soutenir notre secteur manufacturier de classe mondiale et de promouvoir les produits de chez nous afin de relancer l'emploi, affirme le ministre du Développement économique, Vic Fedeli.

Logo en français

On peut lire sur le logo formé d'une feuille d'érable : « fabriqué en Ontario ».

La version française du logo de la campagne d'achat local de l'Ontario

Photo : Gouvernement de l'Ontario

Une version française du logo a aussi été produite, mais le gouvernement ontarien n'était pas en mesure de préciser, vendredi, où et quand elle serait utilisée exactement.

Le regroupement Manufacturiers et exportateurs du Canada a précisé par la suite que trois versions du logo – anglais, français et bilingue – sont disponibles. C'est pratique courante pour nous de créer trois versions. Nous allons encourager les fabricants à afficher le logo bilingue sur leurs produits, mais ultimement la décision leur appartiendra, écrit une porte-parole à Radio-Canada.

Les consommateurs ontariens pourront également identifier des produits fabriqués dans leur province sur un site (Nouvelle fenêtre) lancé conjointement avec le logo, mais ce portail n'est disponible qu'en anglais pour l'instant.

Par ailleurs, le premier ministre Ford s'est réjoui, vendredi, de la baisse du taux de chômage en juin, à la suite de la création de près de 378 000 emplois en Ontario.

Il reste encore beaucoup de chemin à faire [pour remonter la pente], a-t-il toutefois ajouté, à cause de la pandémie.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Coronavirus