•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : des membres de l'armée américaine auraient été intimidés au Manitoba

Les drapeaux canadien et américain qui flottent devant le pont Ambassador.

Selon le lieutenant-colonel Brian Hardeman, qui commande le premier détachement des forces aériennes, les Manitobains pensent que ces agents sont des touristes en visite dans la province en pleine pandémie.

Photo : La Presse canadienne / Rob Gurdebeke

Radio-Canada

Des membres de l'armée américaine en mission au Canada disent être victimes de harcèlement de la part de Manitobains qui voient leur plaque d’immatriculation.

Selon le lieutenant-colonel Brian Hardeman, qui commande le premier détachement des forces aériennes, les Manitobains pensent que ces agents sont des touristes en visite dans la province en pleine pandémie.

Brian Hardeman explique que les voitures de certains agents ont été vandalisées et des gens leur ont crié des obscénités en leur disant de rentrer chez eux.

Il souligne que cette situation touche également des proches des membres de l'armée américaine présentement dans la province.

M. Hardeman rappelle que ces militaires américains sont présents au Manitoba dans le cadre du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord. Leurs véhicules peuvent être identifiés par une décalcomanie sur leurs pare-brise, qui représente un logo avec une feuille d’érable stylisée, faite pour ressembler à un jet, et le numéro 17, pour la 17e Escadre.

Les Canadiens se montreraient hostiles à l’égard des Américains entre autres parce qu’ils croient que ces derniers seraient entrés au pays en violant les restrictions prises dans le cadre de la lutte contre la COVID-19, explique le lieutenant-colonel Brian Hardeman.

La frontière avec les États-Unis est fermée pour les voyages non essentiels depuis le mois de mars.

Contrairement aux États-Unis, le Canada a relevé moins de cas de COVID-19 récemment. Au Manitoba, par exemple, aucun nouveau cas de COVID-19 n’a été relevé au cours des neuf derniers jours.

Le colonel Éric Charron en uniforme de l'aviation des Forces canadiennes.

Le colonel Éric Charron, commandant de la 17e Escadre, 2e Division aérienne du Canada à Winnipeg.

Photo : Radio-Canada

Le colonel Éric Charron, commandant de la 17e Escadre de Winnipeg, déplore ce qui arrive aux membres de l'armée américaine au Manitoba. Selon lui, ce comportement n’est pas conforme aux valeurs de la province.

Éric Charron souligne que les militaires américains qui sont dans la province, tout comme les militaires canadiens qui sont aux États-Unis, remplissent des missions importantes.

Sans eux, il y a des aspects de nos opérations que nous ne pourrions pas mener , dit-il.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Prévention et sécurité