•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dénoncé en ligne, Yann Perreau est lui aussi largué par sa maison de disques

Un portrait noir et blanc du chanteur Yann Perreau, vu de profil.

Bonsound a rompu les liens avec l'auteur-compositeur-interprète Yann Perreau.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’étiquette de disques Bonsound a annoncé vendredi avant-midi sur son compte Instagram qu’elle se dissociait de l’auteur-compositeur-interprète Yann Perreau, en lien avec les dénonciations en ligne qui le visent à son tour. Dans l'après-midi, l'artiste a publié un message d'excuse sur les réseaux sociaux.

La rupture des liens entre la boîte et l’artiste est effective immédiatement, selon ce qu’a précisé l’entreprise dans sa déclaration.

Nous nous engageons à procéder de la même façon auprès de tout autre artiste ou collaborateur qui serait visé par de telles allégations, a affirmé l’équipe de Bonsound.

Nous tenons à saluer le courage de toutes les personnes ayant dénoncé ces gestes et comportements, qui ont trop longtemps été normalisés dans le milieu culturel et dans notre société en général.

L’équipe de Bonsound

Les contenus ayant trait à l’artiste sur le site web de l’étiquette avaient disparu vendredi matin, à la suite des dénonciations à son égard, publiées jeudi soir sur Instagram.

Yann Perreau s'excuse

Dans un message publié sur ses comptes Facebook et Instagram, Yann Perreau a fait part de ses excuses et a annoncé qu'il allait prendre du recul et du repos.

Je présente humblement mes excuses pour l’inconfort, la colère et la peine que j’ai pu créer autour de moi par certains comportements déplacés.

Yann Perreau, auteur-compositeur-interprète

Le chanteur ajoute qu'il ne peut pas réparer les erreurs du passé, mais qu'il va prendre les mesures nécessaires pour ne pas les répéter.

Plusieurs vedettes dénoncées en ligne

La publication sur Facebook et Instagram fait suite à la vague de dénonciations d’agressions sexuelles, de harcèlement et de comportements abusifs qui déferle sur les réseaux sociaux depuis quelques jours.

Ces dénonciations ont amené l’animatrice Maripier Morin, accusée de harcèlement sexuel et de racisme par l’auteure-compositrice-interprète Safia Nolin, à mettre sa carrière sur pause, et l'étiquette de disques Dare To Care à mettre fin à sa collaboration avec le chanteur Bernard Adamus, jeudi.

Vendredi, c’est David Desrosiers, bassiste de Simple Plan, qui a annoncé son départ du groupe de musique. Le chanteur Alex Nevsky, quant à lui, a fait son mea-culpa dans un message, publié sur Instagram, où il prend la responsabilité pour toutes les fois où une femme s’est sentie insuffisante ou obligée d’avoir des rapports intimes avec [lui].

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Musique

Arts