•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après le feu, les villégiateurs retournent dans le secteur de Chute-des-Passes

Des arbres brûlés.

La forêt a été détruite sur des kilomètres.

Photo : Radio-Canada / Philippe L'Heureux

Radio-Canada

Des propriétaires de chalets inquiets n’ont pas attendu une minute de plus pour retrouver leur terrain en forêt dans le secteur de Chute-des-Passes, là où un immense brasier a ravagé la forêt dans les dernières semaines.

Les barrages routiers du ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs ont été levés vendredi matin à 8 h. L’accès était interdit aux villégiateurs depuis trois semaines en raison des dangers que présentait l’incendie.

Certaines personnes se rendent sur place sans même savoir si leur chalet est encore sur pied. C'est le cas d'un couple qui allait constater les dégâts. On sait que le feu est passé dans le secteur, mais on ne sait pas si notre chalet est passé au feu. Mais c'est dégagé tout le tour et le chalet est en tôle donc on a espoir qu'il ne soit pas brûlé, indique Serge Renaud.

Ça fait 34 ans qu'on est là... On venait de finir de le rénover, on l'avait agrandi. On était prêts à en profiter complètement à la retraite, ajoute Charlène Gaudreault.

Sur place, l’odeur de fumée est encore bien présente. Des arbres brûlés parsèment maintenant le paysage. Plusieurs chalets ont été détruits par les flammes, mais on ignore encore combien.

Une bâtisse détruite.

Les vestiges de nombreux chalets sont visibles dans la forêt.

Photo : Radio-Canada / Philippe L'Heureux

Un bâtiment détruit par le feu.

De nombreux villégiateurs ont eu de mauvaises surprises en retournant à leur chalet.

Photo : Radio-Canada / Philippe L'Heureux

Les pompiers travaillent toujours

Bien que le feu soit considéré comme maîtrisé depuis mercredi, une centaine de pompiers de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) et des pompiers forestiers de l’Ontario sont toujours sur les lieux. Ils s’affairent notamment à éteindre les derniers points chauds.

Des arbres détruits par les flammes.

Le feu a brûlé des milliers d'hectares de forêt.

Photo : Radio-Canada / Philippe L'Heureux

Des consignes à suivre

Les villégiateurs sont d’ailleurs avisés de les laisser faire leur travail. Des feuilles sur lesquelles sont écrites une série de consignes ont été distribuées aux propriétaires. De plus, ils ne doivent pas allumer de feu et il leur est interdit de survoler l’endroit en avion.

Nos pompiers forestiers sont toujours là, on a sécurisé la zone. Il va y avoir à l'occasion des hélicoptères qui vont se présenter, explique la porte-parole de la SOPFEU, Josée Poitras. Évidemment, il y a du matériel qui est sur les lieux, alors on dit: ''Ne touchez pas au matériel des pompiers forestiers''. Ensuite, il ne faut pas déranger les pompiers forestiers. Des fois, il y a des gens qui voudraient aller faire des selfies, alors attendez un petit peu, demandez leur, évidemment!

La SOPFEU installera également des barrages de sensibilisation pour les personnes qui traverseront la zone.

Les MRC Maria-Chapdelaine et du Fjord-du-Saguenay ont communiqué avec un peu plus d’une centaine de propriétaires de baux de villégiature dans le secteur touché pour leur donner les directives en vue de leur retour en forêt et pour répondre à leurs questions.

Un chemin forestier et des arbres brûlés de chaque côté.

Le feu a laissé sa trace au nord du Lac-Saint-Jean.

Photo : Radio-Canada / Philippe L'Heureux

Pour l'instant, il est difficile de déterminer combien d'installations ont été touchées par le brasier. La SOPFEU affirme qu'une centaine de bâtiments se retrouvent dans le secteur.

L’incendie a ravagé environ 60 000 hectares de forêt au nord du lac Saint-Jean.

D'après les informations de Philippe L'Heureux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Feux de forêt