•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éclosion de COVID-19 à la scierie des Outardes : un dépistage de masse envisagé

Un employé procède à un chargement de bois à la scierie des Outardes.

La scierie des Outardes a été fermée jeudi (archives).

Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

Radio-Canada

Au moins 15 travailleurs et plusieurs résidents de la Manicouagan ont eu des contacts avec les trois employés de la scierie des Outardes qui ont contracté la COVID-19, selon le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord.

Le CISSS tente d'organiser un dépistage massif afin que tout le personnel de l'usine soit testé, ainsi que tous les Nord-Côtiers qui craignent d'avoir été infectés.

Ce dépistage de masse pourrait notamment être mis sur pied dans une installation temporaire, avance le médecin-conseil en santé publique au CISSS de la Côte-Nord, Richard Fachehoun.

Oui, il y a des contacts du milieu de travail, mais il y a aussi des contacts communautaires. J'ai pas le nombre exact, l'enquête est en cours. Ce qui est important, c'est que la population comprenne que la COVID-19 circule partout sur la Côte-Nord, affirme le médecin.

Dr Fachehoun conseille notamment de respecter les mesures de distanciation physique et de porter un masque dans les lieux publics fermés.

Le CISSS a par ailleurs déjà commencé à tester les personnes ayant eu des contacts étroits avec l'un des trois employés de la scierie des Outardes qui ont reçu un diagnostic positif à la COVID-19.

On a ouvert des plages supplémentaires dans nos cliniques de dépistage pour absorber la demande et vu que c'est une centaine de travailleurs, on explore la possibilité, évidemment, de faire un dépistage sur place.

Dr Richard Fachehoun, médecin-conseil en santé publique au CISSS de la Côte-Nord

Ce qui est certain, c'est que tous les travailleurs vont être dépistés très rapidement, assure-t-il.

Le médecin ajoute que la direction de la scierie collabore très bien avec les autorités de santé publique, et que l'entreprise avait déjà établi un plan de prévention lié à la pandémie.

Le docteur Richard Fachehoun se tient debout à l'extérieur. Un couvre-visage est accroché à son cou.

Dr Richard Fachehoun est médecin-conseil en santé publique au CISSS de la Côte-Nord.

Photo : Radio-Canada / Marlène Joseph-Blais

Parmi les trois premiers cas recensés à la scierie, deux employés ont des symptômes du virus, tandis que le troisième est asymptomatique.

On a eu un premier cas, qui est un travailleur de l'usine, mais qui n'est pas un résident de la Côte-Nord. Donc dans la recherche des contacts de ce cas-là, on a fait des dépistages et on s'est rendu compte que deux de ces contacts qui résident sur la Côte-Nord sont positifs, explique Dr Fachehoun.

Produits forestiers Résolu (PFR) a annoncé jeudi la fermeture de la scierie pour permettre la désinfection des lieux et le dépistage de ses 120 employés.

Avec les informations de Marlène Joseph-Blais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Santé publique