•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Transport de soldats en Lettonie : le Royaume-Uni à la rescousse du Canada

Un avion CC-150 Polaris décolle de la BFC Trenton en Ontario.

Il était prévu que l'un des trois avions Polaris CC-150 des Forces armées canadiennes quitte la base de Trenton, en Ontario, avec environ 120 soldats mercredi dernier avant de ramener au pays ceux stationnés en Lettonie. (Archives)

Photo : La Presse canadienne / Lars Hagberg

La Presse canadienne

Des militaires canadiens ont été contraints de demander l'aide de l'armée britannique pour du transport de troupes en direction de la Lettonie en raison d'un manque d'avions Polaris CC-150.

Le contingent militaire canadien, qui est arrivé en Lettonie en janvier dernier, doit être remplacé en juillet.

Il était prévu que l'un des trois avions Polaris CC-150 des Forces armées canadiennes quitte la base de Trenton, en Ontario, avec environ 120 soldats mercredi dernier avant de ramener au pays ceux stationnés en Lettonie.

Or, la porte-parole du ministère de la Défense nationale, Jessica Lamirande, explique que l'avion a éprouvé des ennuis de train d'atterrissage. Puisque l'autre Polaris apte à voler n'était pas disponible, le Canada a dû faire appel au Royaume-Uni, qui a mis en service l'un de ses avions Voyager A330 qui a quitté Trenton jeudi.

Le troisième Polaris, qui sert habituellement à transporter le premier ministre du Canada, ne sera pas disponible avant janvier prochain. Il a subi un incident dans un hangar en octobre dernier.

Le Canada a délégué 540 militaires en Lettonie, qui font partie d'une force multinationale de l'OTAN de 1500 soldats également déployée en Estonie, en Lituanie et en Pologne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Défense nationale

Politique