•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Saskatchewanais priés d’éviter plusieurs cours d'eau de la province

Le débit de la Rivière Saskatchewan Sud serait de quatre à six fois plus élevé qu'à son habitude, selon la chef adjointe du Service d'incendie de Saskatoon, Yvonne Raymer.

Photo : Radio-Canada / Trevor A Bothorel

Le niveau élevé des cours d’eau et surtout la vitesse du courant dans le centre et le nord de la Saskatchewan sont actuellement trop dangereux pour y nager, selon le porte-parole de l’Agence de la Sécurité de l'eau de la Saskatchewan, Ron Podbielski.

Il serait préférable de simplement rester à l’écart des cours d’eau dans ces régions, estime-t-il.

Un jeune a été porté disparu et deux autres ont été retrouvés noyés dans le nord de la province au cours des dernières semaines, d’où cette recommandation.

D’autre part, le Service d’incendie de Saskatoon a dû secourir plusieurs personnes en détresse sur la rivière Saskatchewan Sud, entre le pont Gordie Howe et la centrale électrique Queen Elisabeth, dimanche dernier.

La chef adjointe du Service d’incendie de Saskatoon, Yvonne Raymer, explique que le débit d’eau est en ce moment quatre à six fois plus rapide qu’à son habitude. Ainsi, dit-elle n’importe qui peut facilement être emporté par le courant.

Nous conseillons donc aux citoyens de profiter de la rivière à bonne distance pour l’instant. Nous nous attendons à un retour à la normale dans environ deux semaines.

Yvonne Raymer, chef adjointe du Service d’incendie de Saskatoon

Même chose du côté de la porte-parole de l’Autorité de la vallée de Meewasin, Michelle Day, qui maintient que même les nageurs expérimentés auraient de la difficulté à nager à contre-courant dans cette rivière à l’heure actuelle.

Elle ajoute que le courant de la rivière Saskatchewan Sud mène directement au seuil déversant. À cet endroit, un nageur a peu de chances de s’en sortir.

Elle demande donc aux Saskatchewanais qui décident quand même d’aller près des cours d’eau de rester prudents, de porter un gilet de sauvetage et d’aviser au moins une personne-ressource avant leur départ.

Michelle Day affirme d’ailleurs que l’Autorité de la vallée de Meewasin a temporairement fermé trois des quatre plages au sud de Saskatoon, soit les plages Paradise, Poplar Bluffs et Fred Heal. Seule la plage Cranberry Flats reste encore ouverte.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Noyade