•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les quatre cliniques mobiles de dépistage de la COVID-19 ont terminé leur mission

Un autobus et une unité de prévention transformés en cliniques mobiles.

Les quatre cliniques mobiles ont terminé leur mission depuis le 3 juillet dernier en Mauricie et au Centre-du-Québec.

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lepoutre

Radio-Canada

Les quatre cliniques mobiles ont terminé leur mission depuis le 3 juillet dernier en Mauricie et au Centre-du-Québec. Les autobus sont maintenant remisés de façon temporaire et sont prêts à servir à nouveau en cas de besoin.

Elles ont sillonné le territoire durant sept semaines.

Le nombre exact de gens qui ont été dépistés s’élève à 2107 selon le CIUSSS MCQ, mais environ 15 000 personnes ont été en contact avec les intervenants pour entre autres être accompagnées en soins psychologiques et psychosociaux.

Comme partout au Québec, la vigilance et les mesures en place actuellement ont permis de ralentir la transmission de la COVID-19 dans la communauté. Il est toutefois très important de conserver nos bonnes habitudes et de continuer à se protéger, explique la Dre Marie-Josée Godi, directrice de la santé publique en Mauricie-Centre-du-Québec

Si des gens soupçonnent qu’ils ont la COVID-19, ils peuvent appeler au 1-877-644-4545 et ils seront dirigés vers une clinique pour subir un test de dépistage.

Les cliniques mobiles pourront toutefois être remises à la disposition de la population au besoin.

Advenant une éclosion pendant la période estivale, nous pourrons déployer rapidement, en moins de 24 heures, l’une de nos cliniques désignées de dépistage mobile et une équipe sur le terrain, assure Karine Lampron, directrice des services ambulatoires et des soins critiques au CIUSSS MCQ.

Par ailleurs, le centre d'hébergement pour personnes atteintes de la COVID-19 établi à l’École nationale de police de Nicolet est toujours en place.

Avec les informations de Marilyn Marceau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Santé publique