•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La nomination d'un ancien député à la tête d'un bureau albertain au Texas est critiquée

Le chef du Parti conservateur uni, Jason Kenney, à droite, regarde Dave Rodney annoncer sa démission du poste de député de Calgary-Lougheed.

En 2017, la démission du député conservateur Dave Rodney avait permis à Jason Kenney de se porter candidat à la législature.

Photo : La Presse canadienne / Jeff McIntosh

Radio-Canada

Le premier ministre albertain, Jason Kenney, fait l’objet de critiques après la nomination de l’ancien député du Parti conservateur uni (PCU) Dave Rodney à la tête d’un nouveau bureau albertain à Houston au Texas. M. Rodney sera chargé d’y favoriser les relations commerciales.

En 2017, Dave Rodney a démissionné de son poste de député de la circonscription de Calgary-Lougheed. Jason Kenney s’est alors présenté dans cette circonscription et a ainsi gagné un siège à l’Assemblée législative.

Selon Jason Kenney, la nomination mardi de Dave Rodney n’est pas une question de favoritisme.

Il n’a jamais rien demandé en retour. Il travaillait dans le secteur privé depuis, a justifié le premier ministre, lors d’une conférence de presse mercredi. 

Ce que nous avons ici, c’est un salaire incroyablement élevé pour un poste qui vient d’être créé et quelqu'un qui n’est pas vraiment qualifié pour l’occuper, a critiqué la chef de l'opposition officielle, Rachel Notley, mercredi. 

Jason Kenney défend la création de ce nouveau bureau en soulignant que le Texas est le deuxième marché d'exportation de l’Alberta. 

Quant aux qualifications de M. Rodney, le premier ministre soutient que le bagage politique de l’ancien député, tout comme son expérience de directeur général de Tourism Canmore Kananaskis, lui seront utiles. 

Attirer les investisseurs

M. Rodney a été nommé pour trois ans. Il sera payé 250 000 $ par an et déménagera au Texas dès la réouverture de la frontière avec les États-Unis. 

L’annonce de la nomination de Dave Rodney a été faite mardi par la ministre du Développement économique, du Commerce et du Tourisme, Tanya Fir, à l’occasion du dépôt du projet de loi 33.

Ce projet de loi prévoit la création de la société Invest Alberta afin d’attirer les investisseurs canadiens et étrangers dans la province. 

Si le projet de loi est adopté, la société sera dotée d’un budget de 6 millions de dollars par an, durant trois ans. La plupart des bureaux albertains à l'étranger, comme celui de Houston, relèveront de cette société. 

D’après les informations de CBC. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Politique provinciale