•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : l’une des premières personnes guéries à Saskatoon lutte contre un relâchement

Un travailleur de la santé portant un équipement de protection individuelle accompagne un patient dans un centre d'évaluation de l'Autorité de la santé de la Saskatchewan.

Un travailleur de la santé portant un équipement de protection individuelle accompagne un patient dans un centre d'évaluation de l'Autorité de la santé de la Saskatchewan, mis en place pour tester les personnes qui présentent des symptômes de la COVID-19.

Photo : Bryan Eneas/CBC

Radio-Canada

L’un des premiers habitants de Saskatoon à avoir reçu un test positif à la COVID-19 et à s’en être remis avoue devoir lutter contre une envie de laisser-aller face à la pandémie.

Paul Catt a décidé de partager son histoire pour rappeler l’importance de suivre les directives de santé publique de la province pour ralentir la propagation de la COVID-19.

Il comprend que les mesures de confinement puissent être difficiles et ajoute qu’il oublie parfois de les respecter.

Je me rends souvent compte que je dois me rappeler de garder une distanciation physique de deux mètres lorsque je suis en public.

Paul Catt

Paul Catt veut également montrer à ses concitoyens que la maladie peut frapper n’importe qui dans leur entourage.

Saskatoon a une population d'environ 270 000 habitants. Jusqu’à présent, moins de 200 personnes ont contracté la COVID-19 et s'en sont remises. Au total, 15 personnes en sont mortes dans la province.

Diagnostiqué au début de la pandémie

Dans les premiers temps de la pandémie, Paul Catt raconte que lui et son mari regardaient les nouvelles de ce qui était alors une crise émergente. Les deux hommes ressentaient un sentiment d'anxiété croissant, puisqu’ils souffraient tous deux de symptômes ressemblant à ceux de la grippe, mais la maladie semblait persister.

Pour se rassurer, ils ont décidé de se faire tester. Mais leurs tests ont confirmé qu'ils avaient bel et bien attrapé le coronavirus, ce qui a suscité de nombreuses inquiétudes pour le couple.

Paul Catt.

Paul Catt a souffert de la COVID-19 et souhaite que les gens fassent de leur mieux pour ralentir la propagation de la maladie.

Photo : Fournie par Paul Catt

J'étais nerveux, car j’ai fait une crise cardiaque et j'ai dû subir une opération à cœur ouvert dans le passé, indique M. Catt. J’ai également une maladie pulmonaire obstructive chronique. Tous ces problèmes de santé peuvent rendre la COVID-19 mortelle.

Paul Catt et son conjoint se sont donc isolés chez eux en surveillant consciencieusement leurs symptômes. Durant leur convalescence, ils comptaient sur la gentillesse de leurs proches pour s’approvisionner et sortir leurs ordures. Après un certain temps, ils ont fini par se rétablir tous les deux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Santé publique