•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux fillettes retrouvées mortes : Martin Carpentier activement recherché

De nombreuses voitures de police immobilisées en bordure d'une route.

La Sûreté du Québec poursuit ses recherches pour retrouver Martin Charpentier en lien avec la mort de ses deux filles.

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Radio-Canada

Au troisième jour des recherches de Norah, Romy et Martin Carpentier, la Sûreté du Québec (SQ) a confirmé la mort des deux fillettes, après avoir retrouvé leur corps un peu plus tôt, samedi après-midi.

La confirmation du décès des deux enfants est survenue plusieurs heures après que la SQ eut indiqué qu'elle procédait toujours à l'évaluation de leur état de santé.

L’alerte Amber lancée depuis jeudi pour les retrouver est donc levée.

Quant à leur père, Martin Carpentier, il est toujours recherché activement dans le même secteur, soit Saint-Agapit—Saint-Apollinaire. Un important périmètre de sécurité a été établi et les recherches se poursuivent dans un secteur densément boisé.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Portrait de Martin Carpentier.

Deux fillettes retrouvées mortes à Saint-Apollinaire : le père activement recherché

Photo : Alerte Amber

La Sûreté du Québec demande au public de contacter le 911 immédiatement s'il pense l'avoir aperçu.

« La priorité est de localiser Martin Carpentier. Alors c’est important la vigilance des citoyens. On va s’occuper de vérifier les informations communiquées », a souligné Ann Mathieu.

Avant même que la SQ confirme le décès des deux fillettes, le premier ministre François Legault a accordé son soutien à la famille dans un message sur Twitter, peu avant 15 h. Comme tous les Québécois, je suis bouleversé, sans mots. Perdre deux enfants, ce qu’on a de plus cher dans la vie, c’est incompréhensible. C’est une tragédie nationale. [...] C’est le Québec entier qui pleure avec vous aujourd’hui.

Pour sa part, la vice-première ministre Geneviève Guibault a écrit sur Twitter qu'une mère vit pour ses enfants, et leur survivre est un drame qu'aucun mot ne saurait traduire. Mon cœur pleure avec celui de la mère de Romy et Norah, à qui je souhaite un courage inimaginable. Tous les efforts sont déployés pour éclaircir les circonstances de cette tragédie.

Trois jours de recherche

Le corps de police avait affirmé plus tôt samedi matin que ses espoirs demeuraient très élevés de retrouver les deux enfants et leur père vivants, précisant qu'ils étaient en mouvement.

Les autorités menaient toutefois une course contre la montre pour retrouver les disparus.

Des dizaines de bénévoles avaient afflué pour prêter main-forte aux autorités policières, qui ont mobilisé des équipes équestres et un hélicoptère des Forces armées canadiennes pour surveiller un secteur boisé de Saint-Apollinaire, en Chaudière-Appalaches.

Les recherches se concentraient autour de la rue Veilleux, non loin de l'endroit où des cris auraient été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi.

Des bénévoles, parfois venus d'aussi loin que Saint-Hyacinthe, ont prêté main-forte aux policiers.

Des bénévoles prennent une pause à l'ombre d'une haie.

La SQ a demandé l’assistance de bénévoles structurés en recherches et sauvetage pour ratisser le secteur de Saint-Apollinaire vendredi.

Photo : Radio-Canada / Marie-Pier Bouchard

Un appel demeuré sans réponse

Vendredi midi, une courte vidéo de la conjointe de Martin Carpentier l'implorant de revenir à la maison avec ses deux filles avait été diffusée.

Martin, on s'inquiète, on n'a pas de nouvelles de toi, on se demande si vous êtes corrects, a débuté l'actuelle conjointe de Martin Carpentier, Cathy Gingras, les larmes aux yeux.

Donne-nous des nouvelles, à tes parents, à n'importe qui. On s'en fout, on veut juste savoir si vous êtes corrects, ajoutait-elle.

Le trio restait introuvable depuis mercredi soir. Le père et les filles auraient été vus dans un dépanneur à 20 h 30 dans le secteur de Saint-Nicolas.

Le véhicule du père avait aussi été retrouvé mercredi soir, vers 21 h 30, après avoir subi un grave accident dont les circonstances demeurent nébuleuses. Le véhicule de Martin Carpentier aurait quitté la route en direction est sur l'autoroute 20 avant de faire plusieurs tonneaux et de se retrouver dans la voie opposée.

À leur arrivée, les patrouilleurs avaient retrouvé le véhicule, mais il n'y avait personne à bord. Les pompiers ont utilisé des caméras thermiques pour tenter de repérer de potentielles victimes dans la forêt, sans succès.

La voiture accidentée, une Volkswagen Passat grise, a été récupérée à des fins d'expertise.

La mère et le père des deux fillettes vivaient séparément depuis un certain temps.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.