•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Arrestation controversée à Saskatoon : « Ce qui est arrivé à Evan Penner est intolérable »

Cinq personnes portant un masque en conférence de presse.

La mère d’Evan Penner, Sherri, (assise au centre) s’est exprimée devant les médias jeudi, à Saskatoon.

Photo : Radio-Canada / Alexis Lalemant

Radio-Canada

Rongée par la colère et le chagrin, la mère d’Evan Penner, un Autochtone de 26 ans qui s’est retrouvé au cœur d’une arrestation controversée par la police de Saskatoon le 4 juillet, a de la difficulté à croire ce qui est arrivé à son fils, affirmant qu’il ne méritait pas un tel traitement.

Sherri Penner, qui s’est déplacée à Saskatoon du nord du Manitoba après avoir vu la vidéo de l’arrestation de son fils, s’est adressée à la presse jeudi pour la première fois depuis l’incident.

Elle était notamment accompagnée de l’avocate Eleanor Sunchild et de représentants de la Fédération des nations autochtones souveraines de la Saskatchewan (FSIN).

J’étais très en colère [en regardant la vidéo de son arrestation], je n’ai pas pu la regarder jusqu’à la fin. En tant que mère, c’est vraiment dur de voir quelque chose comme ça arriver à son fils. Je ne voudrais pas que ça arrive à quelqu'un, a affirmé Sherri Penner en peinant à retenir ses larmes.

Il ne méritait pas ce qui lui est arrivé.

Sherri Penner, mère d’Evan Penner

Eleanor Sunchild, qui représente la famille d'Evan Penner, a fait savoir jeudi que la famille prendrait toutes les mesures juridiques nécessaires pour que justice soit rendue au jeune homme.

Ce qui est arrivé à Evan Penner est intolérable. La brutalité policière doit cesser.

Eleanor Sunchild, avocate qui représente la famille Penner

Une révision s’impose, croit la FSIN

Selon le chef de la FSIN, Bobby Cameron, le Service de police de Saskatoon devrait revoir et modifier immédiatement ses politiques à propos du recours à la force lors des arrestations.

Bobby Cameron soutient d’ailleurs, comme la famille Penner, que les agents impliqués dans l’arrestation devraient être renvoyés.

Six personnes portant un masque en conférence de presse.

La mère d'Evan Penner était notamment entourée de l'avocate de la famille, Eleanor Sunchild, ainsi que de deux hauts dirigeants de la FSIN, Dutch Lerat et Bobby Cameron.

Photo : Radio-Canada / Alexis Lalemant

Le Service de police de Saskatoon avait indiqué mardi qu’un des agents qui se trouvaient sur les lieux lors de l’arrestation avait été mis en congé sans solde.

Mercredi, le Service de police et l’Association des policiers de Saskatoon ont précisé que l’agent n’est pas suspendu pour le moment et qu’il serait de retour au travail dès la semaine prochaine.

L'Association des policiers de Saskatoon a aussi déclaré qu'une enquête approfondie permettrait de déterminer si les policiers ont agi de manière appropriée compte tenu des circonstances.

Evan Penner fait face à de nombreuses accusations, dont tentative de désarmer un agent de la paix, agression d’un agent de police, méfait et possession d'une substance contrôlée.

Le Conseil des commissaires de police de Saskatoon a prévu de se rencontrer jeudi après-midi. La présidente du Conseil, Darlene Brander, devrait par la suite s’adresser aux médias.

Un policier au-dessus du suspect, le bras en l'air avant de lui assener un coup.

Une enquête est en cours afin de constater si les policiers ont agi de manière appropriée, compte tenu des circonstances.

Photo : Image fournie par Frank Collins

Une vidéo controversée

La vidéo de l’arrestation d’Evan Penner, qui aurait été filmée par un témoin, a choqué de nombreuses personnes au cours des derniers jours.

Elle montre notamment un policier en train d’asséner de nombreux coups de poing au jeune autochtone qui se débat, allongé au sol. À plusieurs reprises, l’agent en question ordonne à Evan Penner de cesser de s’opposer à son arrestation pendant que le jeune homme continue de crier.

D’autres policiers arrivent sur les lieux un peu plus tard, immobilisant ainsi Evan Penner avant de l’emmener avec eux.

Les agents ont également utilisé du poivre de Cayenne ainsi qu’un pistolet Taser pour maîtriser l’homme de 26 ans.

Tous les détails sur les raisons qui ont poussé le policier et Evan Penner à en venir à une confrontation physique ne sont pas connus. Beaucoup de témoins ont indiqué que le jeune homme semblait calme avant d’être interpellé par les policiers.

Lot de pancartes lors d'un rassemblement pour la famille Penner à Saskatoon jeudi soir.

Un rassemblement en guise de solidarité à la famille Penner a eu lieu jeudi soir à Saskatoon.

Photo : Radio-Canada / Albert Couillard

Gros plan sur une pancarte où il est demandé de diminuer les fonds versés à la police.

Un rassemblement en guise de solidarité à la famille Penner a eu lieu jeudi soir à Saskatoon.

Photo : Radio-Canada / Albert Couillard

Avec les informations d’Alexis Lalemant et de Morgan Modjeski

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Forces de l'ordre