•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 1,6 M$ pour moderniser la transformation du crabe des neiges sur la Côte-Nord

Travailleurs qui traitent du crabe des neiges dans une usine.

L'APIQ reçoit notamment une enveloppe pour développer un prototype de système de classification des sections de crabe des neiges (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une aide financière totalisant plus de 1,6 million de dollars a été attribuée, conjointement par Québec et Ottawa, à l'usine de transformation des produits de la mer UMEK de Sept-Îles ainsi qu'à l'Association québécoise de l'industrie de la pêche (AQIP).

Le ministre québécois de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, André Lamontagne, en a fait l'annonce à Sept-Îles jeudi.

Cette aide vise principalement à financer des projets d'automatisation de la transformation et de l'emballage du crabe des neiges, dont certains sont déjà complétés.

André Lamontagne en conférence de presse à Sept-Îles.

André Lamontagne était de passage sur la Côte-Nord cette semaine pour octroyer des subventions à des entreprises du milieu alimentaire.

Photo : Radio-Canada

Le Groupe UMEK, dont les propriétaires sont majoritairement autochtones, va recevoir près de 500 000 dollars de la part d’Ottawa et près de 150 000 dollars de Québec.

La directrice générale du Groupe UMEK, Carole Pinette, estime que cette automatisation est primordiale, dans un contexte de pénurie de main-d'œuvre.

Le recrutement de main-d'œuvre est très difficile, surtout à Sept-Îles, donc on essaie le moins possible de s'en aller vers la main-d'œuvre internationale, et d'améliorer les conditions de nos travailleurs, évidemment, a indiqué Mme Pinette.

Caroline Pinette à la sortie du Centre des congrès de Sept-îles.

La directrice générale du Groupe Umek, Carole Pinette

Photo : Radio-Canada

Le projet vise donc à diminuer le besoin de main-d’oeuvre, à éliminer la manipulation humaine, et à redistribuer la main-d’oeuvre vers des tâches où elle est essentielle, d'après le communiqué émis par les deux ordres de gouvernement.

Ces montants permettront à l'entreprise de terminer la modernisation complète de la ligne de production afin de pouvoir conditionner le crabe des neiges de manière continue.

L'aide octroyée permettra aussi de réduire la quantité d'eau utilisée dans le processus de lavage des bacs de cuisson du crabe.

Automatisation de la chaîne de production

L'AQIP reçoit quant à elle une aide financière totalisant 976 500 dollars dans le cadre du Fonds des pêches du Québec. Ottawa contribue pour 70 % du montant et Québec pour 30 %.

Cette aide sera utilisée pour mettre sur pied un prototype de système de classification des sections de crabe de neige. Le nouvel équipement utilisera des systèmes de vision et de rayon X à la fine pointe de la technologie.

Le projet sera testé à l’usine d’UMEK de Sept-Îles. Les résultat de ce projet pilote seront mis à disposition d’autres usines de transformation de produits marins.

Avec des informations de Marc-Antoine Mageau et de Pierre Chapdelaine de Montvalon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Industrie des pêches