•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des débuts avec les Blue Jays retardés pour Jean-Christophe Masson

Jean-Christophe Masson, bâton en mains, s'apprête à frapper.

Jean-Christophe Masson à l'entraînement au centre Baseball 360

Photo : Radio-Canada

Repêché dans le baseball majeur avant même son 17e anniversaire, l’été dernier, Jean-Christophe Masson avait mis les bouchées doubles à l'entraînement cet hiver pour réussir ses débuts dans les filiales des Blue Jays de Toronto. L’annulation de la saison des ligues mineures tombe donc bien mal pour le développement du voltigeur de Lévis.

À mon âge, ça me prend du volume et des apparitions au bâton. Il faut que je frappe et que je voie des lanceurs , explique Jean-Christophe Masson entre deux élans dans la cage des frappeurs du centre Baseball 360, à Québec.

Le jeune athlète ne s’en cache pas, il a hâte de jouer de véritables matchs de baseball.

Après avoir goûté au baseball professionnel lors de camps des Blue Jays en Floride et en République Dominicaine, l’été dernier, le Lévisien devait disputer sa première saison avec l’organisation torontoise, cet été, dans la ligue des recrues.

J’avais eu un entraînement assez intense, cet hiver, avec mon préparateur physique, Guillaume Leduc, un ancien espoir des Mets de New York. Je frappais chaque jour, je nageais, je faisais du yoga. J’étais prêt, décrit le joueur de 1m90 (6’3’’), qui fait maintenant osciller la balance à 93 kg (205 livres).

Vêtu d'un chandail des Blue Jays, Jean-Christophe Masson s'apprête à lancer une balle au Stade Canac.

Jean-Christophe Masson à l'été 2019, après avoir signé son premier contrat professionnel

Photo : Radio-Canada / Bruno Giguère

Un camp de printemps interrompu

Parti en Floride pour le camp printanier des Jays, début mars, Jean-Christophe Masson se sentait en confiance. Les joueurs de mon âge dans l’organisation sont davantage des Latino-Américains. J’ai pu me comparer dans les pratiques au bâton et ça allait bien pour moi, relate celui qu'on décrit comme un frappeur de puissance.

Sauf qu’après deux semaines de camp, tous les joueurs ont dû plier bagage et rentrer à la maison alors que la pandémie de COVID-19 commençait à frapper l’Amérique du Nord.

Ce qui semblait initialement une courte pause s’est plutôt étirée jusqu’à l’annulation officielle de la saison des ligues mineures de baseball, il y a une dizaine de jours. J’ai appris à vivre avec ça. Je pense que ça ne sert à rien de m'apitoyer sur mon sort. En ce moment, je continue à m’entraîner, explique l’adolescent, qui occupe aussi ses journées en enseignant le baseball aux plus jeunes à l’Académie des Capitales et en donnant des cours privés.

Une saison avec les Diamants?

Rencontré mercredi, il admettait toutefois que les options commencent à s’épuiser pour disputer une saison de baseball cet été. Le projet des Capitales d’un circuit à quatre équipes à Québec et Trois-Rivières l’intéressait, mais l’idée a finalement été abandonnée.

Jean-Christophe Masson à l'entraînement

Jean-Christophe Masson à l'entraînement

Photo : Radio-Canada

Reste maintenant l’option de joindre les rangs des Diamants, dont la saison dans la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ) débute la semaine prochaine, ou encore retourner jouer avec ses anciens coéquipiers de l’Académie de baseball du Canada.

Pour ce faire, il doit toutefois obtenir la permission des Blue Jays, qui pourraient être hésitants de laisser l’espoir à qui ils ont consenti un boni de signature de 300 000$, il y a un an, évoluer en dehors de l’organisation.

Du côté du junior élite, j’ai entendu que ce serait possible pour moi de joindre les rangs d’une équipe, mais je ne ferai pas de demande tant que je n’ai pas le feu vert des Blue Jays.

À l’entraînement avec Édouard Julien

D’ici là, Masson s’entraîne régulièrement avec Édouard Julien, un autre espoir du baseball majeur de la région plus expérimenté, sous la tutelle de l’ancien joueur Josué Peley.

Édouard Julien avec les Tigers d'Auburn

Édouard Julien avec les Tigers d'Auburn

Photo : Tigers d'Auburn

Édouard a tellement les mains rapides, c’est impressionnant de le voir aller. On se parle de notre approche au bâton respective, donc c’est vraiment plaisant, dit-il à propos de l’ancien joueur étoile des Tigers de l’Université Auburn.

Tous ces entraînements porteront-ils fruit pour Jean-Christophe Masson? Il a bon espoir que oui. Je commence à être plus aguerri, je pense, mais il faut voir ce que ça va donner en match.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Baseball