•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Canadiens mis en garde contre les offres d’emploi frauduleuses en ligne

Une traite bancaire.

Depuis la fin du mois du mars, le Centre antifraude du Canada indique avoir reçu 10 plaintes concernant l'entreprise, dont celle du Winnipégois.

Photo : fournie par un intervenant anonyme

Radio-Canada

Un Winnipégois met en garde les Canadiens contre un stratagème dont il a été victime après avoir répondu à une offre d’emploi en ligne. Les chercheurs d’emploi qui postulent à ce type d’annonce frauduleuse sont embauchés, puis reçoivent un chèque ou une traite bancaire à encaisser au nom de leur nouvel employeur.

L’homme, qui souhaite garder l’anonymat par peur de représailles, raconte avoir postulé en ligne pour un emploi de représentant du service à la clientèle auprès d’une entreprise ontarienne appelée Superior Service Group. Il indique qu’il venait d’être mis à pied de son précédent emploi de vendeur en raison de la pandémie.

L'entreprise ontarienne lui proposait une rémunération de 32 $ l'heure.

Aussitôt recruté, l’employeur lui a envoyé par courrier une traite bancaire d’un montant de 9200 $ destiné au paiement de son salaire et de ses fonds de fonctionnement, dit-il. La traite au nom de l’employeur montrait l’adresse d’une succursale de la Banque Scotia à London, en Ontario.

L'homme indique qu’il devait déposer la traite dans son compte bancaire à la Steinbach Credit Union à Winnipeg. Mais lorsqu’il s’y est rendu, le personnel de la succursale s’est aperçu que la traite n’était pas conforme.

Selon l'homme, il n'a pas perdu d'argent grâce à la vigilance du personnel de la banque.

Toutefois, il souligne que les responsables de l’entreprise Superior Service Group ont ses informations personnelles, qu'il a fournies lors du processus d’embauche.

Il souhaite donc attirer l’attention des potentielles futures victimes sur ce type de fraude.

Le site Internet de l’entreprise Superior Service Group.

CBC a essayé à de nombreuses reprises de joindre les responsables de l’entreprise Superior Service Group, mais n’a pas eu de réponse.

Photo :  Capture d’écran-superiorsg.com

Les responsables de la Banque Scotia déclarent que la traite bancaire était frauduleuse.

Dans une note envoyée par courriel, la directrice des communications de la Banque Scotia, Daniela Da Silva, explique que dans le cas de cet homme, l’institution financière a pu identifier à temps qu’il s’agissait d’une fraude. Il s’avère qu’il n’y a pas de succursale de la Banque Scotia à l’adresse indiquée sur la traite bancaire.

Nous l’avons encouragé à communiquer avec la police locale, dit Daniela Silva.

CBC a essayé de nombreuses fois de joindre les responsables de l’entreprise Superior Service Group, mais n’a pas reçu de réponse.

Depuis la fin du mois du mars, le Centre antifraude du Canada indique avoir reçu 10 plaintes concernant cette entreprise, dont celle du Winnipégois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Fraude