•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le masque maintenant obligatoire dans les commerces en banlieue de Toronto

Une personne portant un masque réutilisable.

Le port du masque devient obligatoire dès vendredi à Mississauga.

Photo : Radio-Canada / Guy Leblanc

Radio-Canada

À compter d'aujourd'hui, les résidents de Mississauga, de Brampton et de Caledon dans la région de Peel doivent obligatoirement porter un couvre-visage dans les lieux publics intérieurs. Même chose dans la région de Durham.

Nombre d'autres municipalités ontariennes comme Toronto, Kingston, Windsor et Ottawa ont déjà rendu le masque obligatoire.

Selon la mairesse de Mississauga Bonnie Crombie, l’objectif est d'assurer la santé et la sécurité des résidents tout en prévenant une deuxième vague de coronavirus à l’automne.

En attendant qu'un vaccin soit mis au point, ce sera notre nouveau mode de vie, a-t-elle spécifié en conférence de presse jeudi.

La mairesse questionnée au micro d'un journaliste.

La mairesse de Mississauga, Bonnie Crombie (archives).

Photo : CBC News

Cette mesure s’applique aux commerces et espaces publics incluant notamment les restaurants, les épiceries, les lieux de culte, les bibliothèques et les transports en commun.

Mon masque vous protège de moi, et votre masque me protège de vous.

Bonnie Crombie, mairesse de Mississauga

Les commerçants seront par ailleurs responsables de veiller à l’application du port du masque à l’intérieur de leurs locaux respectifs.

Des amendes pourraient être distribuées aux personnes et entreprises réfractaires dès la semaine prochaine, mais la mairesse souhaite privilégier une approche visant l’éducation et la sensibilisation.

C’est la responsabilité de tous, fait valoir la mairesse.Nous espérons que les gens feront ce qu'il faut pour [protéger] leur famille, leurs amis et leurs voisins.

Mme Crombie souligne que la Ville ne compte pas distribuer gratuitement des couvre-visages aux résidents. Elle assure toutefois que certains masques seront disponibles dans les transports en commun en cas d’oubli.

Il existe également quelques exemptions à l’application du règlement.

Les personnes qui ont des problèmes respiratoires ou qui pourraient avoir de la difficulté à porter le masque sans assistance, ainsi que les enfants de moins de deux ans seront dispensés du port obligatoire du couvre-visage.

La mairesse Crombie demande aux commerçants d'être conciliants à l’égard de ceux pour qui le port du masque est impossible.

Ailleurs dans le Sud de l'Ontario

Dans la région de York, le masque doit être obligatoire à partir du 17 juillet.

La région de Halton, elle, doit débattre de la question mercredi prochain.

À Hamilton, un vote sur le sujet est prévu vendredi. Si la mesure est approuvée et ensuite ratifiée par le conseil municipal, le port du masque dans les endroits publics intérieurs serait obligatoire à partir du 20 juillet.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Santé publique