•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une maison des aînés sur le terrain de l’ancien Canadian Tire au Cap-de-la-Madeleine

Une maquette.

Les corridors des maisons des aînés ne ressembleront pas à des corridors d'hôpitaux, promet la ministre Blais.

Photo : MSSS

Radio-Canada

Une maison des aînés et alternative de 96 places sera construite sur le terrain de l’ancien Canadian Tire dans le secteur Cap-de-la-Madeleine, à Trois-Rivières.

L’annonce en a été faite jeudi par la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais.

Sur les 96 places que comptera l’établissement, 72 seront réservées aux aînés et 24 à des adultes ayant des besoins spécifiques. La portion réservée à ces adultes est appelée maison alternative.

Il s’agira d’un complexe de huit unités climatisées de 12 places chacune.

La ministre Marguerite Blais a également annoncé que des ajouts ont été faits au projet initial pour prévenir la propagation de virus, comme des vestiaires pour les employés et des sas de désinfection entre les unités.

Des chambres sont également prévues pour les proches aidants qui voudraient rester quelques nuits dans la maison des aînés. L’objectif est également d’éviter de séparer les couples ainsi que les déménagements répétés.

L'appel d'offres devrait être lancé en janvier 2021, dans le but d'accueillir les premiers résidents en septembre 2022.

Le gouvernement estime que la construction de chaque chambre coûtera 600 000 $, alors que celles en CHSLD coûtent normalement 500 000 $.

Les quatre personnes debout devant l'ancien Canadian Tire avec une image de la future maison des aînés.

De gauche à droite : le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche, la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, la présidente du Conseil du Trésor et députée de Champlain, Sonia LeBel, le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et député de Trois-Rivières, Jean Boulet ainsi que le président-directeur général du CIUSSS MCQ, Carol Filion, lors de l'annonce jeudi.

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Devant la situation critique provoquée par la COVID-19 dans de nombreux centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) du Québec, le gouvernement a décidé d’accélérer la construction des maisons des aînés.

Le gouvernement souhaite que les futures maisons des aînés du Québec accueillent 2600 résidents d’ici 2022.

Dans la région, des maisons des aînés doivent aussi être construites à Drummondville et sur le territoire d’Arthabaska-L’Érable.

Shawinigan optimiste d’avoir sa maison des aînés

Le maire de Shawinigan, Michel Angers, affirme avoir discuté avec la ministre des Aînés de la possibilité d’avoir une maison des aînés sur son territoire. Il dit que ce fût un bel échange.

Michel Angers en a ensuite discuté avec des représentants du CIUSSS MCQ.

Le maire se dit convaincu qu’il y aura éventuellement une maison des aînés à Shawinigan.

Une résolution demandant au CIUSSS MCQ de retenir la candidature de la Ville de Shawinigan pour avoir une maison des aînés sur son territoire était d’ailleurs à l’ordre du jour de la séance du conseil municipal mardi dernier.

Avec des informations de Pascale Langlois

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Politique provinciale