•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

22 tonnes d'engins de pêche fantômes seront retirés des eaux de la N.-É.

Un casier rouillé pour la pêche au crabe des neiges est examiné par un homme sur une plage.

Coastal Action est l’un des 26 organismes à travers le Canada qui se partagent les 8,3 millions de dollars du financement octroyé par Pêches et Océans Canada.

Photo : CBC / Courtoisie de Liam Shea

Radio-Canada

Des bennes de recyclage pour des cordages de pêche seront installées sur plusieurs quais du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse dans le cadre d’un projet visant à réduire de 22 tonnes les engins de pêche fantômes qui jonchent les fonds marins au cours des deux prochaines années.

Coastal Action, un groupe de conservation marine de la Nouvelle-Écosse, a reçu 432 000 $ pour mener à bien ce projet.

Il est l’un des 26 projets à travers le Canada qui se partagent les 8,3 millions de dollars du financement octroyé par Pêches et Océans Canada.

Le ministère avait annoncé cet investissement l’an dernier, mais les bénéficiaires du financement n'ont été annoncés que ce mercredi.

Ce genre d’opération de retrait n’a jamais eu lieu en Nouvelle-Écosse. Le montant de déchet n’est qu’une estimation en ce moment, mais, peu importe la quantité, tout ce qu’on peut retirer de l’eau et recycler, c'est une victoire en soi, affirme Alexa Goodman, coordinatrice du projet de Coastal Action.

Les partenaires du projet

Le projet rassemble plusieurs partenaires néo-écossais : des capitaines de bateaux du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse et de la baie de Fundy, deux laboratoires de l’Université Dalhousie, le groupe Ocean TrackingNetwork et une entreprise de recyclage municipal, Sustane Technologies Inc.

Le groupe Ocean TrackingNetwork enverra des sondes afin de repérer les amas d’engins de pêche fantômes dans des zones préalablement déterminées par les pêcheurs et par le ministère.

Dix quais recevront des bennes de recyclage pour les cordages de pêches. L’entreprise Sustane Technologies tentera de convertir ces câbles en diesel synthétique.

Le recyclage des cordages

La coalition des équipements de pêche du Canada atlantique (Fishing Gear Coalition of Atlantic Canada) a reçu 361 000 $ pour élaborer un programme de recyclage des cordages pour l’industrie des pêches de la Nouvelle-Écosse. Ce recyclage se fera sur la base du volontariat.

Le coordonnateur du programme, Aaron Stevenson, explique qu’aucun mécanisme de rétribution n’a été établi et que le montant de cette rétribution n’est toujours pas connu.

D’autres organismes de la région Atlantique ont obtenu des fonds de Pêches et Océans Canada :

Nouvelle-Écosse

  • Cape Breton Fish Harvesters Association — 68 000 $

  • Coastal Action — 432 000 $

  • CSR GeoSurveys Ltd. — 362 000 $

  • Eastern Nova Scotia Marine Stewardship Society — 121 000 $

  • Fishing Gear Coalition of Atlantic Canada — 352 500 $

Nouveau-Brunswick

  • Fundy North Fisherman's Association — 96 000 $

  • Conseil de la conservation de la Première Nation des Malécites — 277 000 $

Terre-Neuve-et-Labrador

  • Fish Food and Allied Workers Union (FFAW-UNIFOR) — 660 000 $

  • Petty Harbour Fisherman's Cooperative — 382 000 $

Avec les informations de Paul Withers

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouvelle-Écosse

Industrie des pêches