•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mesures de protection assouplies pour les dentistes du Québec

Deux dentistes traitent un patient.

Les dentistes ne sont plus obligés de porter une blouse avec leurs patients.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Lavoie

Radio-Canada

Le ministère de la Santé a assoupli certaines mesures de protection pour les dentistes. Puisque le port de certaines pièces de protection individuelles n’est plus recommandé, l’Ordre des dentistes du Québec estime qu’il n’est plus justifié de facturer des frais aux patients.

Par contre, cette décision est propre à chaque cabinet de dentiste.

Lorsque les mesures seront abandonnées et que nous serons vraiment de retour à la normale, à ce moment-là on parlera de coûts réguliers. Les tarifs de notre guide 2020 n’avaient pas été prévus en fonction de ce que nous vivons présentement, a indiqué le président de l’Association des chirurgiens dentistes du Québec, le docteur Carl Tremblay.

Le port d’un masque N95 et de blouses de protection n’est plus obligatoire pour les dentistes. La visière est toujours de mise.

Le gouvernement nous demandait des normes extrêmement ambitieuses, c’était plus de 60 pages. Il y a beaucoup de ces normes qui sont encore nécessaires dans les cliniques, ne serait-ce que de purifier l’air entre chaque patient dans les salles opératoires et de dépister si un patient a la COVID avant l’arrivée en clinique, a expliqué le docteur Tremblay.

La pandémie aura tout de même coûté cher aux cabinets de dentistes.

Si je calcule chez nous, avec tous les investissements que j’ai faits pour rouvrir, j’ai dépensé près de 25 000 dollars en termes d’équipement, de purificateur d’air, de blouses, d’installation de laveuse et de sécheuse pour ces blouses, de masques N95, de visières, a révélé Carl Tremblay.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Coronavirus