•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Ontario prolonge les décrets d'urgence jusqu'au 22 juillet

Image d'une molécule.

Une illustration du coronavirus causant la COVID-19

Photo : Reuters / NEXU Science Communication

Radio-Canada

Le gouvernement de Doug Ford renouvelle jusqu'au 22 juillet une série de décrets d'urgence liés à la COVID-19.

Ces décrets couvrent entre autres l'affectation du personnel dans les foyers pour aînés et l'interdiction dont font l'objet ces employés de travailler dans plus d'un centre d'hébergement à la fois.

La prolongation des décrets d'urgence contribuera à protéger les personnes vulnérables comme les personnes âgées en permettant la réaffectation de travailleurs et travailleuses de première ligne dans les foyers de soins de longue durée, les maisons de retraite et les autres établissements de soins collectifs de la province, comme les foyers pour femmes et les services résidentiels. En outre, elle permet aux bureaux de santé publique de réaffecter ou d'embaucher du personnel pour soutenir la gestion des cas et des contacts, explique la province dans un communiqué.

Le gouvernement Ford a aussi déposé cette semaine une motion pour prolonger l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 24 juillet, en plus de présenter un projet de loi qui lui permettrait de modifier ou de prolonger certains décrets pendant un an, voire deux années, selon l'évolution de la pandémie.

Le NPD croit que le projet de loi va trop loin. La chef néo-démocrate Andrea Horwath craint que le gouvernement ne s'accapare ces pouvoirs sans rendre des comptes.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Politique provinciale