•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La police recherche des victimes d’un pédophile présumé de Longueuil

Une voiture du Service de police de l'agglomération de Longueuil

La police de Longueuil signale que du matériel électronique a été saisi au domicile de l'accusé.

Photo : Radio-Canada

La Presse canadienne

La police recherche de possibles victimes d'un présumé pédophile de Longueuil qui a été arrêté à son domicile la semaine dernière.

Le 3 juillet, trois perquisitions ont été effectuées à la résidence de David McIntyre par des agents du Service de police de l'agglomération de Longueuil (SPAL) à la suite d'une enquête en matière de contacts sexuels sur deux fillettes âgées de 5 et de 7 ans.

La police signale que du matériel électronique a été saisi au domicile de l'accusé, rue Talbot. Jusqu'ici, l'analyse a permis la découverte de plusieurs centaines de fichiers informatiques de pornographie juvénile explicites.

L'analyse complète du matériel devrait se poursuivre au cours des prochaines semaines.

David McIntyre, 44 ans, a comparu lundi dernier à la Cour du Québec au palais de justice de Longueuil. Il fait face à quatre accusations criminelles, dont celles de possession de pornographie juvénile et d'avoir proféré des menaces.

Après sa comparution, David McIntyre a été libéré sous conditions.

Les personnes qui détiendraient des informations pertinentes sur les agissements de David McIntyre sont invitées à entrer en communication avec le Service de police de l'agglomération de Longueuil qui craint que l'individu ait fait d'autres victimes.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Grand Montréal

Crime sexuel