•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Augmentation des vols et des introductions par effraction à Ottawa durant la COVID-19

Un cycliste passe devant une murale où il est écrit : Merci aux travailleurs de première ligne.

La police d'Ottawa constate une hausse des vols de vélos et d'autres délits non violents pendant la pandémie de COVID-19.

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Radio-Canada

Le Service de police d'Ottawa (SPO) avertit les cyclistes et les propriétaires de résidences de prendre des précautions supplémentaires pendant la pandémie de COVID-19, en raison d'une hausse des vols dans des lieux qui semblent pourtant sécurisés.

La police a en effet constaté une forte augmentation des vols de vélos dans les hangars, les garages et les lieux d’entreposage de bâtiments résidentiels.

Brendan Devlin, un résident du quartier New Edinburgh, en a été victime. Le mois dernier, son entraînement quotidien s'est brutalement arrêté lorsqu'il a découvert que son vélo de route, de grande valeur, avait été volé dans le garage sécurisé de son immeuble.

Brendan Devlin lors d'une entrevue à CBC.

Brendan Devlin s'est fait voler sa bicyclette dans le garage sécurisé de son édifice à logements du quartier New Edinburgh.

Photo : Radio-Canada

Je me suis senti comme si j'avais été violé, j'étais vraiment bouleversé, a lancé M. Devlin, lorsqu'il a découvert sa serrure coupée. [J'étais] en colère, frustré, un peu abasourdi aussi parce que je vis dans un immeuble sécurisé.

Son garage n'est accessible qu'avec un code ou une clé. Sa rue est aussi à l'écart des routes principales et il y a des caméras vidéo partout, qui ont capté le voleur en flagrant délit.

M. Devlin a d'ailleurs envoyé la vidéo à la police dans l'espoir que le suspect – et sa bicyclette –soient retrouvés.

71 % d’augmentation des introductions par effraction

Selon les chiffres de la police d'Ottawa, les introductions par effraction dans les commerces ont augmenté de 71 % pendant les six premières semaines de la pandémie par rapport à la même période l'an dernier. La tendance semble maintenant se déplacer vers les résidences.

Les voleurs ne recherchent pas seulement des vélos, mais tout ce qui a de la valeur. Les crimes non violents en général ont augmenté pendant la pandémie, souligne le SPO, car les voleurs ont plus de temps pour trouver les moyens de s'introduire dans des endroits normalement sécurisés, comme les garages.

Dans l'ouest d'Ottawa, certains propriétaires ont remarqué une autre tendance : des criminels potentiels entrent directement dans les maisons, prétendant chercher des animaux perdus.

Il y a eu des poursuites dans les rues du quartier, a rapporté Alecia O'Brien, une résidente du quartier Westboro. Ça commence généralement par des voitures cambriolées ou quelqu'un qui entre dans la maison en prétendant avoir perdu un chat.

Alecia O'Brien devant sa résidence.

Alecia O'Brien a entendu parler de criminels potentiels entrant dans les maisons pendant la pandémie.

Photo : Radio-Canada

Mme O'Brien a appris sa leçon à la dure après s'être fait voler ses bicyclettes l'année dernière. Elle ne laisse plus jamais les portes de son garage ouvertes et a fait installer un système de sécurité.

Ses voisins ont également créé des groupes Facebook dont un agent de police fait partie.

Nous savons que cela se produit. Nous les voyons dans nos rues, nous en entendons parler dans nos groupes Facebook, ajoute Mme O'Brien. Donc, oui, nous prenons des mesures supplémentaires maintenant.

La police d'Ottawa rappelle qu'il est important de rester vigilant et de prendre des précautions supplémentaires pour assurer la sécurité des objets de valeur.

Quelques conseils de la police pour sécuriser son vélo :

  • Investir dans une serrure de haute qualité et verrouiller le cadre du vélo, pas seulement la roue.
  • Enregistrer la marque, le modèle et le numéro de série et conserver ces informations dans un endroit sûr avec une photo du vélo.
  • Enregistrer le vélo sur une application, comme 529 Garage.

Pas le même constat à Gatineau

La situation est bien différente à Gatineau. Selon le Service de police de la ville de Gatineau (SPVG), le nombre de vols de vélos a diminué de 57 % comparativement à la même période l'an dernier.

Les introductions par effraction sont aussi à la baisse, mais par une proportion moins significative, soit une diminution de 8 %.

C’est difficile donner la cause exacte, mais il est certain que le fait que les gens sont beaucoup plus à la maison en raison du confinement et donc que les biens sont moins laissés sans surveillance pourrait en expliquer une partie, explique Andrée East, porte-parole du SPVG.

D'après les informations d’Omar Dabaghi-Pacheco de CBC et de Frédéric Pepin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Vol