•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La marina de Lachine cessera ses activités cet automne

Le site sera transformé en parc municipal, et une aire de baignade pourrait être aménagée à terme.

La marina, vue à partir du parc René-Lévesque.

Les propriétaires de bateaux amarrés à Lachine devront se trouver un autre port de plaisance pour la saison estivale 2021.

Photo : Reuters / Christinne Muschi

L'un des rares ports de plaisance de Montréal fermera ses portes à la fin de l'été.

L'administration Plante a annoncé mercredi que la marina de Lachine cessera ses activités cet automne.

Le port de plaisance, situé entre les berges de Lachine et le parc René-Lévesque, sera converti en parc municipal – un projet évalué à 20 millions de dollars.

Les travaux de transformation devraient s'étendre de façon progressive jusqu'en 2025, mais des activités transitoires auront lieu dès l'an prochain, a indiqué le cabinet de la mairesse dans un communiqué accompagné de maquettes.

Le site permettra la pratique de nombreuses activités : voile, kayak, canoë, planche à rame, aviron, pêche... À terme, une aire de baignade pourrait même être aménagée, a précisé l'administration, soulignant que la Ville entend mener des analyses de la qualité de l'eau.

Une maquette du projet.

« À terme, les aménagements incluront une passerelle 4 saisons reliant le parc René-Lévesque au nouveau parc, des promenades flottantes, des quais pour la baignade [et] la création de milieux humides », a fait savoir l'équipe de la mairesse d'arrondissement Maja Vodanovic, mercredi.

Photo : Ville de Montréal

Cette conversion constitue un geste concret en matière de transition écologique et s'inscrit dans la stratégie montréalaise de lutte et d'adaptation aux changements climatiques, a fait valoir le cabinet.

De toute façon, la Municipalité n'avait plus le choix, car à la suite des inondations printanières de 2017 et 2019, les installations de la marina, qui datent de plusieurs dizaines d’années, ont été lourdement endommagées, a expliqué Robert Beaudry, responsable du dossier au comité exécutif de la Ville de Montréal.

Considérant la désuétude des infrastructures et l’importance des investissements requis pour le maintien des activités actuelles, le choix a été fait de redonner une valeur écologique au site.

Robert Beaudry, responsable des grands parcs au comité exécutif

Des investissements d'environ 16,5 millions de dollars auraient été requis pour maintenir les activités actuelles, a précisé sur Facebook l'équipe de la mairesse d'arrondissement Maja Vodanovic, en promettant des consultations ainsi que des rencontres avec les clubs nautiques.

Les plaisanciers déçus

Les propriétaires des 450 bateaux amarrés à la marina de Lachine ont appris la nouvelle en même temps que tout le monde, mercredi.

Dans le courriel qu'ils ont reçu, le Service des grands parcs, du Mont-Royal et des sports est sans équivoque. Nous vous remercions d'avoir participé à la vie de la marina et dont nous garderons tous d'agréables souvenirs, peut-on lire dans la missive.

Il s’agit d’un coup dur pour la navigation de plaisance et le tourisme nautique, a fait savoir mercredi Nautisme Québec, un organisme sans but lucratif qui regroupe et représente les plaisanciers du Québec.

Les plaisanciers ont déjà de la difficulté à trouver une place à quai, ceci n’aidera pas, a déploré son directeur général, Sylvain Deschênes, dans une déclaration transmise à Radio-Canada et sur les médias sociaux.

M. Deschênes espère que l'administration Plante acceptera de revoir sa décision. Chez Nautisme Québec, nous croyons que, dans le cadre de ce projet, la cohabitation est possible et réalisable, écrit-il.

Une carte du site.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le futur parc municipal sera situé entre les berges de Lachine et le parc René-Lévesque.

Photo : Ville de Montréal

Montréal compte une douzaine de marinas en tout. Le port de plaisance le plus proche de celui de Lachine se trouve à Dorval, une dizaine de kilomètres à l'ouest.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Sports et loisirs