•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une ambiance « malsaine » à Chandler, témoigne un conseiller à la Commission municipale

Homme, micro en main, discute avec le conseil municipal de Chandler

Réunion du conseil municipal de Chandler

Photo : Radio-Canada / Vincent Lafond

Radio-Canada

Un climat malsain règne à la Ville de Chandler selon un conseiller venu témoigner lors de la troisième journée d'audience dans le dossier de la mairesse Louisette Langois devant la Commission municipale du Québec qui se tient à Gaspé.

Lors de son témoignage, le conseiller numéro 4, Denis Pelchat, a déclaré n’avoir jamais vécu un tel climat au sein du conseil municipal depuis qu’il a été élu pour la première fois en 2011.

C'est la loi du silence. Je n'ai jamais vu ce type de comportement : menaces cachées, intimidation…, a-t-il énuméré.

Selon M. Pelchat, il était impossible d’obtenir de l’information avant la tenue des séances extraordinaires du conseil municipales, séances qui se sont multipliées pour adopter des résolutions liées aux plaintes pour harcèlement psychologique adressées à la mairesse.

M. Pelchat souligne d’ailleurs qu’il n’a jamais pu savoir d’où venait ce harcèlement et qui en étaient les plaignants.

La CMQ a pourtant rappelé l'existence d'un texto envoyé par mégarde par M. Pelchat à une tierce personne, dont le contenu semblait indiquer que le conseiller connaissait l’identité d’un des plaignants.

Interrogé sur cet élément de preuve, Denis Pelchat a répondu qu'il y avait beaucoup de rumeurs et qu'il ne souhaitait que connaître le fin fond de l'histoire.

Trois autres personnes ont témoigné pour la défense en marge de cette audience de la CMQ.

La mairesse de Chandler doit répondre à 21 manquements présumés en déontologie, qui portent notamment sur la divulgation d'information confidentielle et un conflit d’intérêts.

Louisette Langlois devrait témoigner jeudi matin.

D'après un reportage de Bruno Lelièvre

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Politique