•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 18 M$ dépensés pour combattre la COVID-19 au CISSS du Bas-Saint-Laurent

L'Hôpital de Rimouski.

L'Hôpital de Rimouski héberge l'unité COVID, qui accueille tous les patients atteints de COVID-19 nécessitant une hospitalisation.

Photo : Jean-Pierre Perouma

Radio-Canada

Le Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent a déboursé 18 834 602 dollars de plus que prévu dans son budget depuis le 13 mars pour faire face à la crise de la COVID-19.

Ce montant comprend, entre autres, les ajustements salariaux et les primes qui ont été consentis aux employés du réseau de la santé depuis le début de la pandémie, mais aussi les travaux en immobilisation, les travaux technologiques, les fournitures et les heures supplémentaires.

Le CISSS a dédié 18 lits de soins intensifs au cours des derniers mois à l'unité COVID-19 de l'hôpital de Rimouski, qui accueille les patients du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie atteints du coronavirus nécessitant une hospitalisation.

Pour l'instant, cette unité est fermée puisqu’aucune personne n'est hospitalisée dans les deux régions.

Le CISSS est prêt à une recrudescence des cas de la COVID-19, pourvu que la population participe activement dans la lutte contre la propagation du virus, selon la présidente-directrice générale, Isabelle Malo.

Le déconfinement, on le vit tout le monde ensemble. Certains ont des pratiques et une hygiène de vie et une hygiène respiratoire et de distanciation sociale. Pour d'autres personnes, le respect de ces consignes sanitaires là s'avère plus laborieux.

Isabelle Malo, présidente-directrice générale du CISSS du Bas-Saint-Laurent

États financiers encourageants

Le Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent présentait mercredi ses états financiers pour l'année financière 2019-2020 qui a pris fin le 31 mars.

Le CISSS termine son exercice financier avec un léger surplus de 6,3 millions de dollars, ce qui représente 0,8 % du fonds d'exploitation de l'organisation. Ce résultat n'inclut pas les dépenses engendrées par le CISSS depuis le début de la crise sanitaire.

Toutes les dépenses liées à la COVID-19 ont été isolées dans un compte à recevoir du gouvernement, indique Isabelle Malo.

Isabelle Malo, directrice générale du CISSS Bas-Saint-Laurent

Isabelle Malo, directrice générale du CISSS Bas-Saint-Laurent, en 2019.

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

La direction du CISSS ajoute qu’elle fait périodiquement des redditions de compte au ministère de la Santé et des Services sociaux depuis le début de la crise sanitaire.

Avec les informations d'Isabelle Damphousse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Établissement de santé