•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un projet de loi omnibus pour la relance en Ontario

Un chantier de construction au coin d'une rue importante à Toronto.

Des dispositions du projet de loi touchent le secteur de la construction et les municipalités.

Photo : CBC/Martin Trainor

Le gouvernement de Doug Ford a déposé mercredi un projet de loi omnibus dans le but de favoriser la relance économique au sortir de la crise de la COVID-19.

La Loi de 2020 visant à favoriser la reprise économique face à la COVID-19 modifie 20 lois actuellement en vigueur dans une variété de secteurs incluant l'éducation, la justice et les municipalités.

L'étendue des changements proposés par le projet de loi suscite les critiques de l'opposition. Même des changements au système scolaire annoncés plus tôt cette semaine par le ministre de l'Éducation Stephen Lecce font partie du projet de loi.

Le premier ministre se défend en disant que tous ces secteurs sont liés à la relance.

Les écoles font partie de la reprise après la COVID. Dans le système judiciaire, les retards sont énormes; ça fait partie de la relance. Tout ça est lié à la reprise.

Le premier ministre Doug Ford

Tout est lié à la relance, pour nous assurer d'aller de l'avant, conclut-il.

La cheffe du NPD, Andrea Horwath, estime que les changements contenus dans le projet de loi n'améliorent pas la situation dans les secteurs les plus durement touchés, comme les foyers de soins de longue durée et les écoles notamment.

Le projet de loi que le gouvernement conservateur a déposé ne contribue pas à la reprise post-COVID, soutient-elle, en ajoutant qu'il ne prévoit pas d'aide financière pour les PME.

Il n'aide pas les familles, les centres de soins de longue durée, les petites entreprises, les écoles et garderies ou les Premières Nations à se remettre de la pandémie.

Andrea Horwath, cheffe de l'opposition

Le ministre des Affaires municipales, Steve Clark, soutient que la loi, une fois adoptée, accélérera le processus d'évaluation environnementale, protégera mieux les consommateurs et aidera à réduire le chômage.

Le projet de loi prévoit également la création d'une agence pour attirer les investissements en Ontario.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Politique provinciale