•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Nouvelle-Écosse révoque une permission de voyage aux États-Unis accordée à Irving

Le Dr Strang donne une conférence de presse

Le Dr Robert Strang, médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, présente régulièrement une mise à jour de l'évolution de la COVID-19 dans la province.

Photo : CBC

Radio-Canada

Le médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse retire mercredi une exemption permettant aux travailleurs de la société Irving, à Halifax, de voyager vers et depuis les États-Unis pendant la pandémie. Le même jour, la province signale un nouveau cas de COVID-19 et avertit les voyageurs d'un vol Air Canada d'une possible exposition au virus.

Le Dr Robert Strang a publié une déclaration mercredi stipulant que des questions et des préoccupations ont été soulevées sur l'exemption accordée à la société Irving en juin dernier par la Santé publique de la province.

Il n'a pas donné de détails sur la nature de ces préoccupations, mais a précisé qu'il n'y aura pas d'autre société qui pourra se rendre aux États-Unis ou en revenir alors que la frontière entre les deux pays reste officiellement fermée pour les visites non essentielles.

Il a également déclaré qu'il avait ordonné à certains employés d'Irving de s’isoler à la maison pendant 14 jours et de se soumettre à un test de COVID-19.

Un camionneur déclaré positif

Entre-temps, les autorités sanitaires provinciales ont signalé un nouveau cas de COVID-19, mercredi.

Un camion lourd sur la route.

Le travailleur, qui est néo-écossais, a contracté la maladie à l'extérieur du pays dans le cadre de ses fonctions.

Photo : Radio-Canada

Le nouveau cas est lié à un camionneur néo-écossais qui s'est déplacé à l'extérieur du Canada à titre de travailleur essentiel.

La Nouvelle-Écosse compte ainsi cinq cas actifs de COVID-19.

Exposition au virus dans un avion d’Air Canada

Les autorités ont également publié un avertissement aux voyageurs qui se trouvaient à bord d'un vol d'Air Canada en provenance de Toronto qui est arrivé à Halifax le 26 juin.

Des avions d'Air Canada stationné à l'aéroport

Les passagers du vol AC 626 d'Air Canada doivent surveiller l'apparition de symptômes.

Photo : CBC

Le vol AC 626 d'Air Canada a quitté Toronto à 20 h 15 et a atterri à Halifax le même jour, à 23 h 17.

Les responsables de la santé ont déclaré que n'importe qui sur le vol aurait pu être exposée au virus, mais ont ajouté qu'une enquête a indiqué que les passagers des rangées 29 à 23, et des sièges A à C, étaient plus susceptibles d’avoir été exposés.

Les passagers occupant ces sièges sont priés de composer le 811 pour obtenir des conseils.

Toute personne exposée au nouveau coronavirus sur le vol peut développer symptômes jusqu'au 10 juillet inclusivement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouvelle-Écosse

Politique provinciale