•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un policier d’Ottawa reconnu coupable de voies de fait causant des lésions

Carl Keenan alors qu'il est en randonnée.

L'agent Carl Keenan a intégré le SPO en 2006, selon son profil LinkedIn (archives).

Photo : Muse Entertainment/YouTube

Radio-Canada

Un agent du Service de police d’Ottawa (SPO) a été reconnu coupable mercredi matin au palais de justice de Gatineau de voies de fait causant des lésions, à la suite d’un événement survenu en décembre 2017.

Carl Keenan avait été accusé par la Sécurité publique de la MRC des Collines-de-l’Outaouais après un incident qui a eu lieu à La Pêche le 14 décembre 2017. Au moment des faits, le policier n’était pas en service.

Il devrait connaître sa peine le 21 août. L’agent a été suspendu lorsque les accusations avaient été déposées.

Auparavant, une enquête interne de la Section des normes professionnelles du SPO avait aussi été déclenchée à la suite d’allégations de harcèlement sexuel sur des policières qu’il devait former.

Des sources proches de l’enquête avaient affirmé à CBC en janvier 2019 qu’au moins deux agentes avaient déposé des plaintes contre Carl Keenan un peu plus d’un an après le dépôt des accusations de voies de fait.

Elles affirment que les événements ont eu lieu alors qu’elles étaient en formation, il y a plusieurs années. À l’époque, l’agent était désigné comme formateur. Les recrues du SPO doivent patrouiller 500 heures sous la supervision d’un formateur.

Avec les informations de CBC

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Ottawa-Gatineau

Faits divers