•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’épidémie de COVID-19 se propage à l'hôpital Misericordia

La façade de l'hôpital Misericordia et les places de stationnement devant ainsi que quelques voitures.

Certains services n'acceptaient déjà plus de nouvelles admissions, mais les urgences étaient restées ouvertes.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Tous les services de l'hôpital Misericordia d’Edmonton, y compris les urgences, sont désormais fermés à cause de l’éclosion de COVID-19 annoncée le 23 uin.

Le directeur médical de la zone d’Edmonton, le Dr David Zygun, dit que renforcer les mesures mises en place lundi permettra de réduire le risque de propagation du coronavirus.

Cela veut dire que les chirurgies sont annulées, ainsi que les rendez-vous pour les soins ambulatoires, ajoute le Dr Zygun.

Il ajoute que les femmes enceintes dont l’accouchement y était prévu devront se rendre à l’hôpital Grey Nuns, qui se trouve à 22 kilomètres du Misericordia.

Les autres patients concernés par ces annulations vont être contactés et au besoin ils seront dirigés vers un autre hôpital.

C’est une situation très difficile pour les patients, leurs familles et le personnel médical.

Dr David Zygun, directeur médical de la zone d’Edmonton

Par ailleurs, les patients qui sont déjà à l'hôpital Misericordia continueront de recevoir les soins nécessaires et seuls les visiteurs qui viennent voir un patient en fin de vie sont autorisés.

Services de santé Alberta enquête pour retracer l’origine de l’éclosion : les premiers résultats suggèrent que plusieurs facteurs l’ont provoqué.

AHS et Covenant Health travaillent ensemble sur cette enquête.

Dr David Zygun, directeur médical de la zone d’Edmonton

Il y a actuellement 35 personnes déclarées positives : 20 patients et 15 membres du personnel.

Trois patients atteints de la COVID-19 sont décédés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Santé publique