•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une 2e maison des aînés confirmée à Québec

Les plans pour les maisons des aînés et les maisons alternatives diffusées par le gouvernement du Québec.

Photo : ministère de la Santé et des Services sociaux

Le gouvernement mise sur le secteur Lebourgneuf pour construire une deuxième maison des aînés, qui inclura des places en maison alternative, à Québec.

L’établissement de 96 places, dont 24 consacrées aux adultes ayant des besoins spécifiques, sera situé près des boulevards Pierre-Bertrand et Lebourgneuf.

On y prévoit 8 unités de 12 places, avec système de climatisation et chambre individuelle.

Le député de circonscription de ce secteur, Mario Asselin, de la CAQ, était présent lors de l'annonce aux côtés de la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais.

Cette dernière a précisé que la construction pourrait commencer dès l'automne, et que l'établissement devrait être accessible en 2022.

C'est tout ce qui peut ressembler à un domicile. Plus rien ne va ressembler à un milieu hospitalo-centrique. Il y aura des appartements pour les proches aidants.

Marguerite Blais
Marguerite Blais en conférence de presse devant un micro; elle se tient devant une affiche du gouvernement du Québec.

La ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais, lors de l'annonce à Québec

Photo : Radio-Canada / Nicole Germain

Avec la crise sanitaire, le gouvernement s’est engagé à améliorer les soins et les centres d’hébergement pour personnes âgées.

Le projet des maisons des aînés est chapeauté par Marguerite Blais, qui a dû faire face, avec ses collègues, à plusieurs critiques sur la gestion de la crise dans les CHSLD du Québec durant la pandémie.

Au mois de juin, le gouvernement avait annoncé qu’il achetait l’église Saint-Louis-de-France dans le secteur Sainte-Foy pour y installer une maison des aînés.

Québec espère construire 2600 nouvelles places en maison des aînés ou maisons alternatives d’ici à la fin de 2022.

À Québec, il s'agirait des deux maisons des aînés prévues pour le moment. Le gouvernement prévoit aussi en implanter deux autres dans les territoires de Portneuf et Charlevoix.

La ministre Marguerite Blais a indiqué que pour chaque place dans une maison des aînés, il faut compter sur un investissement de 600 000 $.

L'emplacement de la maison des aînés dans Lebourgneuf a changé puisque le gouvernement avait d'abord partagé le nom de la rue de la Gandolière qui se trouve légèrement plus au nord que l'emplacement réel du futur établissement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Politique provinciale