•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le gouvernement albertain veut changer le code des relations du travail

Des travailleurs de Postes Canada font du piquetage à Calgary.

Le projet de loi 32 déposé mardi prévoit entre autres d'interdire aux grévistes d'empêcher quelqu'un de traverser un piquet de grève (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le ministre provincial du Travail et de l'Immigration, Jason Copping, a déposé un projet de loi pour changer le Code provincial des relations de travail.

D'après l’explicatif publié sur le site Internet du gouvernement albertain, ce projet de loi propose entre autres de modifier les règles de piquetages et de grèves, mais aussi des changements aux professions comme celles de la construction.

Le ministre du Travail souhaite ainsi assouplir les règles pour les syndicats de la construction et de l'entretien industriels.

Des changements importants ont été apportés sous le gouvernement précédent qui a favorisé les syndicats, a déclaré le ministre Copping. Nous devions apporter quelques modifications pour rétablir l'équilibre.

En déposant ce projet de loi, Jason Copping vise également des changements au code des normes d’emploi, notamment de permettre aux employeurs de mettre temporairement leurs employés à pied pour de plus longue une période.

Mécontentement des syndicats et du NPD

Le syndicat de la fonction publique accuse ce projet de loi d’être une attaque contre les employés de la province : le PCU veut que nous pensions que ce projet de loi est au sujet du choix individuel. Il s'agit en fait de démanteler notre pouvoir collectif, affirme-t-il par voie de communiqué.

Même constat de la porte-parole du Nouveau Parti démocratique (NPD) en matière d’Éthique et de Démocratie, Heather Sweet, qui écrit dans un tweet que le gouvernement du Parti conserveteur uni commence une guerre contre les travailleurs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Politique provinciale