•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Evan Penner : un homme connu des services de police

Un policier au-dessus du suspect, le bras en l'air avant de lui assener un coup.

Le groupe Black Lives Matter de Saskatoon et la Coalition pour une action conjointe autochtone (IJAC) demandent le congédiement des agents qui sont intervenus lors de cette arrestation.

Photo : Image fournie par Frank Collins

Radio-Canada

Au lendemain de la publication d’une vidéo controversée d'une arrestation policière musclée, l'Association des policiers de Saskatoon affirme que l’homme arrêté, Evan Penner, était déjà connu des services de police.

Selon l’association, c’était la deuxième fois que des policiers intervenaient auprès d’Evan Penner. Le suspect avait déjà été arrêté avant d’être relâché par la police pour outrage à la pudeur.

L’association demande au public de s’abstenir de juger le contenu vidéo rendu public lundi, tant et aussi longtemps que toute la lumière n’aura pas été faite sur cette intervention policière.

Nous pensons qu’il est important que le public soit au courant du contexte entourant cette vidéo.

Dean Pringle, président, Association des policiers de Saskatoon

Lundi, le mouvement Black Lives Matter de Saskatoon et la Indigenous Joint Action Coalition (IJAC) ont condamné les gestes posés lors de l’arrestation d’Evan Prenner, 27 ans.

Mardi, Edward Dutch Lerat, vice-chef de la Fédération des nations autochtones souveraines de la Saskatchewan (FSIN) a joint sa voix à la dénonciation et en appelle à l’analyse de cette intervention.

La relation entre les membres des Premières Nations et la police de Saskatoon est fragile depuis l’histoire de Neil Stonechild selon lui.

Des incidents comme celui-ci continuent de peser lourd sur notre relation.

Edward Dutch Lerat, vice-chef, FSIN

L’intervention auprès d’Evan Penner revêt un usage de la force, admet la police de Saskatoon qui a suspendu temporairement l'agent dont l'intervention a été captée par la vidéo.

La Commission des plaintes du public de la Saskatchewan compte mener une enquête indépendante sur cette affaire.

Avec les informations de Dan Zakreski

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Saskatchewan

Forces de l'ordre