•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Baisse importante du trafic à la frontière américaine

Un poste frontalier fermé entre les États-Unis et le Canada.

La frontière canado-américaine enregistre une baisse importante du volume de trafic depuis sa fermeture aux voyageurs non essentiels (archives).

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

L’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) note une baisse importante de l’achalandage à la frontière américaine et dans les aéroports canadiens.

Par rapport à la même période l’an dernier, 91 % moins de voyageurs ont traversé les douanes par voie terrestre durant la première semaine de juillet. Pour ce qui est des vols internationaux, on enregistre une baisse de 96 % des voyageurs en provenance des États-Unis, et de 93 % de ceux en provenance des autres pays.

La frontière canado-américaine a été fermée aux voyageurs non essentiels le 21 mars dernier pour tenter d'endiguer la propagation de la COVID-19.

Quelques jours plus tôt, le 16 mars, Ottawa avait déjà fermé ses frontières aux visiteurs de tous les autres pays.

Le volume du trafic de marchandises par camion, qui n’est pas affecté par ces restrictions, n’a pas changé la semaine dernière par rapport à la même période en 2019.

La frontière entre le Canada et les États-Unis va demeurer fermée aux voyageurs non essentiels au moins jusqu'au 21 juillet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Santé publique