•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La murale de la côte Plouffe à Trois-Rivières se refait une beauté

Une énorme murale sur un mur de béton dans la côte Plouffe à Trois-Rivières. En avant-plan, une barricade pour empêcher les gens d'y aller.

La murale extérieure de la côte Plouffe sera restaurée

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lepoutre

Radio-Canada

Inaugurée il y a plus de 10 ans, en 2009, la murale de la côte Plouffe sera restaurée. Puisque l'oeuvre d'art laissait entrevoir des signes du temps, la Ville de Trois-Rivières est présentement en train de lui refaire une beauté.

Le projet de réfection est piloté par Culture Trois-Rivières et les travaux, qui sont déjà en cours, devraient se terminer en septembre. Les zones de béton endommagées seront réparées.

Ce sont ensuite les mêmes artistes qu’en 2009, du collectif Murale Création et originaires de Québec, qui vont procéder à la restauration de leur œuvre originale.

Les artistes ont fait leurs calques au préalable et vont revenir pour vraiment aller refaire les parties qui ont été enlevées, avec le béton détruit en morceaux, explique Marie-Andrée Levasseur, directrice des arts visuels à Culture Trois-Rivières.

C’est principalement la scène centrale et quelques autres endroits [qui seront restaurés]. Depuis 2009, quatre saisons par année, les intempéries, 24 h sur 24, peu importe les œuvres, quand elles sont à l’extérieur, il faut en prendre soin de temps à autre, alors cette année, c’était son tour!

Marie-Andrée Levasseur, directrice des arts visuels à Culture Trois-Rivières

Trois-Rivières compte plus de 90 œuvres d’art publiques sur son territoire. La Ville devrait en accueillir deux nouvelles au cours des prochains mois.

La valeur du contrat octroyé pour restaurer la murale est de 82 857,88 $. Le projet initial avait coûté 270 000 $ en 2009.

Avec les informations d’Alexandre Lepoutre

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !