•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet d'oléoduc Keystone XL est de nouveau retardé 

Des tuyaux empilés dehors.

Une fois terminé, le pipeline devrait transporter jusqu'à 830 000 barils de pétrole brut par jour jusqu'au golfe du Mexique.

Photo : La Presse canadienne / Alex Panetta

Émilie Vast

En raison d’une décision rendue lundi par la Cour suprême des États-Unis, un permis dont a besoin l’entreprise TC Énergie pour construire l'oléoduc Keystone XL est bloqué.

La Cour suprême des États-Unis a décidé de maintenir une décision rendue par un juge fédéral au printemps dernier.

Ce juge a donné raison à des environnementalistes qui affirmaient que le permis donnait la possibilité aux entreprises de fuir leurs responsabilités si jamais les oléoducs qu’elles avaient construits causaient des dommages à des cours d'eau et à des espèces animales.

La compagnie pétrolière canadienne TC Énergie a besoin de ce permis pour construire l'oléoduc controversé à travers des rivières et des ruisseaux dans différents États américains.

Pas d'abandon pour autant

Les promoteurs de Keystone XL et l'administration du président Donald Trump, qui soutient le projet, ont porté cette décision en appel. Selon eux, le permis, qui existe depuis les années 1970, permet un respect des règles.

La décision du juge fédéral n’affecte pas seulement Keystone XL mais toutes les nouvelles constructions de pipelines de pétrole et de gaz naturel. 

Un porte-parole de TC Énergie, Terry Cunha, affirme que, malgré la décision de la Cour suprême, l'entreprise canadienne n'abandonne pas son projet, mais prévoit des délais dans l'aménagement d'importants tronçons. 

L'oléoduc de 1947 kilomètres doit relier des sites de sables bitumineux de l'Alberta à des raffineries du golfe du Mexique. 

Les travaux de l'oléoduc ont commencé récemment en Alberta, notamment grâce à un investissement d'un milliard et demi de dollars et une garantie de prêt de 6 milliards de dollars du gouvernement provincial.

Avec les informations de Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Industrie pétrolière