•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le perroquet perdu à Rouyn-Noranda a été retrouvé

Un ara bleu et jaune perché sur une clôture de bois sur un terrain vert.

Julie Saint-Pierre indique que son perroquet porte habituellement un harnais quand il sort dehors.

Photo : Gracieuseté

Radio-Canada

L'ara bleu qui s’était évadé dimanche à Rouyn-Noranda a été retrouvé ce matin, mardi le 7 juillet, vers 11 heures.

La propriétaire du perroquet, Julie Saint-Pierre, rapporte que l’oiseau était perché sur une branche plus basse, alors qu’hier, il était trop haut pour qu’on puisse l’atteindre.

D’après moi, c’est parce qu’il était en détresse, il cherchait plus d’aide. Mon chum et ses amis ont réussi à monter dans l’arbre et à aller le chercher directement, raconte-t-elle.

Il était d’ailleurs sur le même arbre où Julie Saint-Pierre l’avait vu hier, proche de sa résidence.

Il est sain et sauf, on voit qu’il est un peu traumatisé parce qu’il n’est pas habité à ce genre de chose-là, mais il va bien,

Elle se dit soulagée d’avoir retrouvé son perroquet, car il est né dans une oisellerie et il n’a donc pas appris à chasser par lui-même.

J’ai eu beaucoup de commentaires qui me disaient que c’est un oiseau du Sud et que ça devait rester dans le Sud, mais cet oiseau-là est nourri à la main et dans son instinct il n’est pas habitué à chasser de la nourriture, explique-t-elle. C’était vraiment une question avant qu’il ne lui arrive de quoi, alors c’est bien qu’on l’ait retrouvé.

Julie Saint-Pierre avait acheté son perroquet dans une oisellerie à Drummondville il y a un peu plus d’un an.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Animaux