•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : des escouades pour sensibiliser les commerçants aux mesures sanitaires

Une escouade visite un restaurant de Québec.

Une escouade visite un restaurant de Québec.

Photo : Radio-Canada/Pascal Poinlane

La santé publique a formé des escouades qui sillonnent les artères principales de la ville de Québec afin de sensibiliser, dans un premier temps, les restaurateurs et le public à l’importance de respecter les mesures sanitaires.

Chaque escouade est composée de deux à quatre personnes, des intervenants de la Direction de la santé publique du CIUSSS de la Capitale-Nationale en santé au travail et en hygiène dentaire.

On a ressenti le besoin de rappeler, de sensibiliser, de soutenir également les restaurateurs dans la mise en place de mesures de prévention contre la COVID-19. On a vu que dans la population en général, il y a peut-être un certain niveau de relâchement des mesures, explique la cheffe de service en santé au travail au CIUSSS, Julie Lizotte.

Les escouades ont commencé leur tournée lundi. Elles vont visiter les restaurateurs d’artères commerciales comme la Grande-Allée, la rue Saint-Jean, la rue Saint-Joseph, la rue Saint-Louis et Maguire. Elles vont aussi visiter le Grand Marché de Québec.

On va sensibiliser à la distanciation physique, à l'hygiène des mains, à l'étiquette respiratoire. On a choisi de cibler les artères où la présence des restaurateurs était la plus grande, pour essayer d'avoir un impact plus grand et toucher le plus grand nombre de personnes, mentionne Julie Lizotte.

Jean-Philippe Blondeau avec une veste noire, dans son cabaret, il regarde la caméra avec un sourire

Jean-Philippe Blondeau est propriétaire du Drague à Québec, dans le quartier Saint-Jean-Baptiste.

Photo : Radio-Canada

Le propriétaire du bar Le Drague voit l'initiative d'un bon oeil, surtout en ce qui concerne la sensibilisation du public.

Étant donné qu'on est un endroit de divertissement, c'est un peu contre-intuitif de venir faire la police avec les clients. Mais on le fait et les clients sont respectueux des consignes, affirme Jean-Philippe Blondeau.

Nous, tout ce qu'on pouvait faire, c'est fait. Ce qu'il reste à faire, c'est l'éducation des clients et ce n'est pas instantané. Même s'ils envoient des inspecteurs, je ne peut pas être responsable de tout le monde, ajoute la gérante du Pub Nelligan's, Manon Choquette.

Préventif

Ces tournées se font d’abord dans un but préventif et non coercitif.

Si les mesures ne sont vraiment pas mises en place, il y a d'autres organisations qui sont là pour émettre des constats, comme le MAPAQ, la CNESST et évidemment les services policiers, souligne Mme Lizotte.

Au cours du week-end, des clients ont remarqué que certains établissements de Québec ne respectaient pas les mesures sanitaires.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Une piste de danse a été autorisée dans un bar de Québec, en fin de semaine.

La distanciation peu respectée dans un bar de Québec

Photo : Courtoisie.

Lundi, le ministre de la Santé Christian Dubé a rappelé l'importance de respecter les consignes, sans quoi des établissements pourraient être forcés de fermer.

D'autres types d'établissements à venir

Les escouades vont faire des visites des restaurants à différents moments de la journée, tout au long de la semaine.

Elles vont ensuite entreprendre le même processus dans les centres commerciaux de la capitale, la semaine prochaine.

Avec les informations de Marie-Pier Mercier et de Pascal Poinlane

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !