•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une saison des feux repoussée grâce à la pluie et au temps frais

Une forêt avec des conifères sous un beau soleil

Le feu de forêt Gilpin Creek, près de Grand Forks en Colombie-Britannique, déclenché le 23 juin n'a pas pu se propager, car la végétation autour était assez humide pour arrêter les flammes.

Photo : B.C. Wildfire Service

Radio-Canada

Le mois de juin frais et pluvieux a aidé à repousser le début de la saison des feux de forêt en Colombie-Britannique, donnant ainsi un coup de main au service des incendies BC Wildfire, qui craignait un été plus difficile en raison de la pandémie.

C’est une bonne nouvelle quand vous regardez cela sous l’angle des feux de forêt, lance Armel Castellan, météorologue pour Environnement Canada.

Dans une perspective de sécheresse et de feux de forêt, vous n’auriez pas pu demander mieux.

Armel Castellan, météorologue, Environnement Canada

Il note que, à certains endroits dans la province, les précipitations ont été de 140 % supérieures à la normale, notamment dans le nord.

Les thermomètres ont aussi affiché des températures de 1,5  degré Celsius de moins que d’habitude dans certaines villes, de Smithers à Abbotsford. 

Une situation qui pourrait quand même changer

Nous surveillons toujours, bien sûr, parce que les choses peuvent changer mais, présentement, il n’y a pas d’inquiétude [au sujet des risques de feux], explique Taylor Colman, responsable de l’information pour le service des incendies de la province. 

La Colombie-Britannique comptait 187  feux sur 672 hectares vendredi dernier, soit bien moins que les 289 feux qui ravageaient 1752 hectares de forêt à la même date en 2017,lors de la pire saison des feux de forêt de la province

De plus, le 7 juillet 2017, 142 feux de forêt s’étaient déclarés dans la même journée en raison de la foudre et de la sécheresse. Cette année, le scénario est différent. Avec l’humidité dans le sol, nous avons confiance que ça n’arrivera pas à court terme, avance M.Colman. 

Toutefois, Environnement Canada et BC Wildfire Service rappellent que les interdictions de feux doivent être respectées et demandent aussi aux Britanno-Colombiens de rester vigilants pour éviter de déclencher des feux de forêt.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Feux de forêt