•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : l'aide financière aux aînés arrivera finalement cette semaine

Le versement – unique, non imposable et automatique – variera de 300 $ à 500 $.

Des personnes âgées se promènent dehors.

Les personnes âgées recevront un soutien financier du gouvernement Trudeau, qui estime que leurs dépenses ont crû depuis le début de la crise.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Le coup de pouce d'Ottawa, promis aux personnes âgées il y a deux mois, sera distribué sous peu.

En fait, les versements devraient être effectués cette semaine, a confirmé lundi la ministre fédérale des Aînés, Deb Schulte.

Le gouvernement versera 300 $ aux 6,7 millions de Canadiens qui perçoivent la prestation de la Sécurité de la vieillesse. Ceux qui reçoivent le Supplément de revenu garanti toucheront pour leur part une somme additionnelle de 200 $, pour un total de 500 $.

Le tout fera l'objet d'un versement unique, non imposable et automatique. Les prestataires n'ont pas à en faire la demande.

Selon le gouvernement fédéral, ce soutien financier aidera les aînés à acquitter des dépenses additionnelles occasionnées par la COVID-19, que ce soit pour de la nourriture ou des services, ou encore la livraison à domicile.

Mme Schulte devant deux unifoliés.

La ministre fédérale des Aînés, Deb Schulte

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

L'argent sera transmis par dépôt direct ou par chèque cette semaine aux personnes âgées résidant au Canada.

Les aînés qui résident à l'étranger le recevront en juillet s'ils sont inscrits au dépôt direct, mais ceux qui souhaitent le recevoir par chèque pourraient devoir attendre plus longtemps, la pandémie ayant ralenti la livraison du courrier dans plusieurs pays.

Ce soutien financier avait été annoncé par le premier ministre Trudeau à la mi-mai. Le premier ministre avait ensuite précisé, le 4 juin, que les premiers chèques seraient envoyés dans la semaine du 6 juillet.

Selon le directeur parlementaire du budget, ces paiements coûteront 2,5 milliards de dollars au Trésor public.

L'aide financière aux aînés sera donc distribuée quatre mois après le début de la pandémie. En entrevue à RDI économie, le secrétaire parlementaire de la ministre Schulte, Stéphane Lauzon, a expliqué que son gouvernement avait voulu prioriser les travailleurs et les entreprises qui ont fermé.

On a priorisé tous les autres dossiers avant de donner l’argent aux aînés, a-t-il admis, expliquant que ceux-ci avaient été relativement épargnés par les pertes d'emploi observées partout au pays.

Interrogé sur les autres mesures qui pourraient être adoptées pour soutenir les aînés, M. Lauzon a précisé que d'autres annonces pourraient être faites dans un prochain temps et que tout est sur la table, y compris la bonification de 50 $ par mois du Supplément de revenu garanti, réclamée par le Réseau de la FADOQ.

On est parfaitement conscient qu’il n’y a pas eu d’augmentation de revenus de pension depuis longtemps, a-t-il déclaré.

Le gouvernement Trudeau doit justement présenter un « portrait » de l'économie et des finances publiques mercredi à la Chambre des communes.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Coronavirus

Politique