•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les recherches continuent pour retrouver un jeune homme au Grand lac Saint-François

Un camion de la Sûreté du Québec devant le Grand lac Saint-François.

L’adolescent, qui ne portait pas de veste de flottaison, aurait chuté d'un tube gonflable qui était tiré par une embarcation.

Photo : Radio-Canada / Daniel Mailloux

Radio-Canada

Les recherches se poursuivent sur le Grand lac Saint-François, dans le secteur de Lambton, pour retrouver le jeune homme de 17 ans porté disparu depuis dimanche en fin d’après-midi.

L’adolescent, qui ne portait pas de veste de flottaison, aurait chuté d'un tube gonflable tiré par une embarcation, selon les informations de la Sûreté du Québec (SQ). D'après ses proches, il était peu habitué à nager en eau profonde.

De la famille et des amis du jeune homme étaient sur place lundi, pendant les recherches. Le jeune homme, qui vit à Sherbrooke avec sa mère, est décrit comme courageux, audacieux et en santé par ses proches.

Des membres de la communauté congolaise, pays d’où est issue sa mère, sont également venus apporter leur soutien lundi. L’espoir a néanmoins fondu sur place, d’après les témoignages recueillis par notre journaliste. La famille veut le retrouver pour commencer son travail de deuil.

Les recherches se poursuivent dans le secteur où il a sombré jusqu’à la noirceur, lundi, et pourront reprendre mardi.

Des vestes refusées lors de la location

Selon l’entreprise Le complexe La Source, qui a loué l’embarcation au jeune homme et à ses amis, ces derniers auraient refusé les vestes de sauvetage lors de la location. Une situation qui peut arriver lorsque les gens ont leur propre veste.

L’entreprise a d’ailleurs publié un communiqué disant être ébranlée par le drame et offrir sa collaboration à la Sûreté du Québec. Le complexe La Source rappelle qu’il respecte scrupuleusement les règles et protocoles de sécurité et de navigation de Transport Canada pour ses activités de location d’embarcations et d’engins nautiques, fait-on savoir.

Elle rappelle également que les équipements et consignes de sécurité, ainsi que les règles de navigation sur le Grand lac Saint-François ou toute autre étendue d’eau, sont toujours expliqués aux clients avant le début de leur location et détaillés dans la documentation qui leur est adressée en plus du contrat de location et de l’engagement relatif au dommage matériel.

L’importance du gilet de flottaison

Mario Brochu possède un chalet sur un autre lac dans le même secteur. Il est touché par cette histoire et rappelle l'importance du gilet de flottaison.

C’est très triste de savoir qu’il y en a qui ne portent pas encore aujourd’hui leur veste de sauvetage. C’est ça qui peut les sauver. C’est important de la porter sur tous les cours d’eau, qu’on soit enfant, adolescent ou adulte. Le jeune homme avait 17 ans. C’est jeune, s’attriste M. Brochu.

Avec les informations de Marie Eve Lacas

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Disparition