•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Du jardinage intergénérationnel dans une résidence pour personnes âgées de Jonquière

Frédérique Turcotte écoute attentivement les conseils de Madeleine Girard.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Maison d’un nouvel élan, une résidence pour personnes âgées de Jonquière, fait l’objet d’une expérience intergénérationnelle cet été. Une résidente et une adolescente embauchée pour entretenir le terrain ont développé une belle complicité en jardinant ensemble.

Madeleine Girard partage son expertise avec sa jeune élève. Elle lui explique quelle plante tailler pour qu’il y ait des bourgeons l’an prochain, lui enseigne les meilleures techniques pour avoir les plus beaux légumes et l’aide à entretenir les plates-bandes.

C'est vraiment mon mentor. C'est elle qui me dit : "Bien là, il faut que tu fasses ça, que tu fasses ça". Elle me donne des trucs vraiment beaucoup.

Frédérique Turcotte, employée d'entretien, Maison d'un nouvel élan

Madeleine et Frédérique partagent de bons moments ensemble dans la cour aménagée en jardin pour la première fois. Cette innovation a été reçue comme un baume pour les résidents qui ont dû supporter une difficile période de confinement.

Je me lève le matin et je viens faire ma tournée partout. Je fais le tour, je m’en vais en avant. J’aime ça. Ça me fait de la vie, raconte Madeleine Girard.

Frédérique Turcotte et Madeleine Ouellet sont devant des jardinières de fleurs.

L'étudiante Frédérique Turcotte, embauchée pour entretenir le terrain, prend les conseils de Madeleine Ouellet, une mère de sept enfants qui jardine depuis son enfance.

Photo : Radio-Canada / Gilles Munger

Le père de Frédérique, un voisin qui s'intéresse à l'agriculture urbaine, ajoute son expertise à l'équipe.

Mme Madeleine, elle a une très grande ouverture. Quand je suis arrivé ici, déjà, elle avait mis des légumes dans les plates-bandes. Souvent, en ville, les gens veulent cultiver, puis on se complique la vie. Utilisez vos plates-bandes, conseille Daniel Turcotte.

L’agente administrative de la Maison d’un nouvel élan, Stéphanie Hudon, estime que l’aménagement du terrain fait plaisir à tous ceux qui s’y rendent.

C’est fleuri partout. Les gens sont super contents, soutient-elle.

D’après le reportage de Gilles Munger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Jardinage