•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

9 idées « zéro déchet » pour une salle de bain écoresponsable

De petits gestes qui changent les choses.

Une illustration d'un bain et d'une toilette qui flottent sur une étendue de plastique représentant de l'eau.

Quelques astuces pour que votre salle de bain soit un peu plus « zéro déchet ».

Photo : Radio-Canada / Laury Dubé

Radio-Canada

La salle de bain — pour une toute petite pièce — est l’un des endroits où les ménages produisent le plus de déchets. L’auteure du blogue Zéro déchet Gatineau–Outaouais, Chloé Gourde-Bureau, passe en revue chaque geste que l'on peut effectuer « au petit coin » pour réduire la quantité d’ordures acheminées à la poubelle. À lire, votre environnement vous remerciera!

1. Éliminez le panier à déchet

La majorité des déchets que l’on jette dans la poubelle sont recyclables ou compostables, rappelle Chloé Gourde-Bureau. Les papiers-mouchoirs peuvent aller dans le compost et les bouteilles de shampoing, au recyclage. Petit conseil : remplacez votre panier par un bac ou un sac de compost, ça vous facilitera la tâche.

Une poubelle et du papier de toilette.

Le papier de toilette a un effet sur l’environnement : les Canadiens enverraient près de 4 milliards de rouleaux aux égouts chaque année.

Photo : iStock / belchonock

2. Faites du ménage dans l’armoire de la pharmacie

Débarrassez-vous de tout ce qui n’est pas utilisé. Rapportez les médicaments périmés chez votre pharmacien. Ne jetez rien à la poubelle ou dans la toilette, prévient Chloé Gourde-Bureau. À la pharmacie, ils vont trouver une façon d’en disposer convenablement.

Une étagère avec plusieurs produits de soins dans une salle de bain.

Les médicaments — les antibiotiques, en particulier — sont une source de pollution des cours d’eau.

Photo : iStock / caughtinthe

3. Optez pour des brosses à dents en bois

Les manches de ces brosses à dents sont biodégradables et compostables. Lorsque la brosse à dents a atteint sa fin de vie utile, il suffit d'en casser la tête – dont les poils sont en nylon – et de mettre le reste au compost.

Des brosses à dents en bois.

Les manches des brosses à dents en bambou sont biodégradables.

Photo : Freepik / ninakaretska

4. Évitez les tubes de pâte dentifrice

Malheureusement, les tubes ne sont pas recyclables. Mais étonnamment, les tubes format voyage, eux, vont à la récupération! Les tubes pour enfants sont aussi pour la plupart recyclables. Sinon, il y a toujours l’option d’utiliser des dentifrices solides.

Les tubes de pâte dentifrice pour enfants vont à la récupération.

Certains tubes de pâte dentifrice pour enfants sont plus écologiques que les tubes traditionnels composés, notamment, d’un mélange de plastique, d’aluminium et de résine.

Photo : Radio-Canada

5. Trouvez une autre option pour la soie dentaire

La plupart sont faites en nylon, donc en plastique, avertit Chloé Gourde-Bureau. Il existe plusieurs versions compostables sur le marché. L’auteure privilégie la soie dentaire composée de fibre naturelle. Veillez aussi à ce que l’emballage qui accompagne le fil soit récupérable.

Une femme qui utilise de la soie dentaire.

La soie dentaire n’est pas compostable.

Photo : iStock / iStock / PeopleImages

6. Privilégiez le déodorant en pot

Il est possible de fabriquer son propre déodorant. Il existe une panoplie de recettes sur Internet, rappelle Chloé Gourde-Bureau. Il existe aussi plusieurs compagnies qui mettent le déodorant dans des emballages recyclables ou [dans des pots] qu’elles vont elles-mêmes réutiliser dans leur processus de fabrication.

Des déodorants maison dans un pot et des bols.

Le déodorant fabriqué avec des produits naturels est tout aussi efficace que le déodorant acheté à la pharmacie.

Photo : iStock / Gabriela Bertolini

7. Choisissez un shampoing en barre

Pas de bouteilles, pas de problèmes! En plus, c’est facile d’utilisation et ça lave aussi bien, clame Mme Bureau. Le shampoing liquide en vrac est aussi une autre belle option, car vous pouvez réutiliser votre vieille bouteille.

Des barres de shampoing sont alignées sur une étagère de bois.

Le shampoing en barre est une option intéressante pour ceux qui veulent entreprendre un virage vert.

Photo : Radio-Canada / Angie Bonenfant

8. Utilisez des serviettes hygiéniques lavables

Oui, c’est possible d’avoir des menstruations zéro déchet! affirme Chloé Gourde-Bureau. Il suffit d’opter pour une coupe menstruelle ou des serviettes que l’on peut laver. Ces dernières sont super simples à utiliser. On les rince avant de les mettre à la laveuse et hop! le tour est joué. Même principe avec les culottes menstruelles, qui sont réputées pour être très absorbantes.

Des serviettes hygiéniques réutilisables sont placées sur un plancher de bois.

Les serviettes hygiéniques réutilisables sont faites de tissu et peuvent être rincées à l'eau froide avant d'être mises dans la laveuse.

Photo : getty images/istockphoto / SACheckley

9. Arrêtez de vous maquiller

Nous sommes toutes belles telles que nous sommes! Le maquillage, ce n’est pas nécessaire, juge Chloé Gourde-Bureau. N’empêche, si la vie vous semble impossible sans maquillage, elle suggère d’opter pour des produits naturels dont l’emballage est recyclable. Ou encore, conseille-t-elle, fabriquez vos propres produits. Il existe beaucoup de recettes en ligne pour fabriquer son fond de teint, son mascara, etc.

Une femme avec les yeux fermés en train de se faire maquiller le visage.

Certains produits cosmétiques ont un impact important sur l'environnement.

Photo : Freepik / master1305

Les chroniques de l’auteure Chloé Gourde-Bureau (Nouvelle fenêtre) sont diffusées toutes les semaines à l’émission Tout inclus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Recyclage