•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un perroquet s'est échappé à Rouyn-Noranda

Un perroquet au plumage orange et turquoise perché sur une clôture dans un parc.

L'ara bleu que ses propriétaires recherchent à Rouyn-Noranda

Photo : Gracieuseté

Radio-Canada

Une résidente de Rouyn-Noranda est à la recherche de son perroquet, un ara bleu, qu’elle a perdu dimanche midi.

Julie St-Pierre indique qu’elle sort habituellement son perroquet lorsqu’il est attaché à un harnais. Cependant, il s’est envolé par la porte alors qu’elle sortait de la maison hier, vers midi.

Je l’ai revu deux fois depuis ce matin [lundi matin], mais il se tient trop haut dans les arbres pour qu’on puisse aller le chercher, raconte-t-elle.

Un ara bleu et jaune perché sur une clôture de bois sur un terrain vert.

Julie Saint-Pierre indique que son perroquet porte habituellement un harnais quand il sort.

Photo : Gracieuseté

Elle a contacté le Refuge pour animaux de Rouyn-Noranda, mais on lui a répondu qu’ils s’occupaient seulement des chiens et des chats. On a essayé avec les pompiers, les policiers, la Ville, mais tout le monde dit qu’il ne peut rien faire. On a vraiment tout essayé, dit-elle.

Julie St-Pierre demande l’aide de la population pour retrouver son oiseau, un ara bleu et jaune (ou Ara ararauna), facilement reconnaissable à ses couleurs vives et à son cri.

C'est vraiment dur à manquer. Au vol, c’est vraiment gros, je te dirais que c’est à peu près 1 mètre, 1 mètre et demi de long [d'envergure]. Ce n’est pas dur à différencier, surtout le cri. Le soir, il a tendance à plus crier. Comme hier soir, au sommet de l’arbre, il essayait de crier. C’est un cri quand même grave et puissant, précise-t-elle.

Julie St-Pierre demande à toute personne qui aperçoit son ara bleu, nommé Whiskey et âgé d’environ 1 an, de la contacter. Elle a mis ses coordonnées sur Facebook. C’est sûr qu’il va avoir tendance à mordre, mais il va se laisser approcher, il sait qu’il est en détresse, ajoute-t-elle.

Dans leur habitat naturel, les aras bleus, une espèce protégée, se retrouvent habituellement du Panama au Brésil dans des forêts à proximité de cours d’eau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Animaux