•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Saskatchewan permettra à nouveau les expulsions de locataires

Une affiche indique en anglais qu'un logement est à louer.

Le Bureau des locations résidentielles a promis au début du mois de juillet qu’il aiderait les propriétaires à récupérer les loyers, mais qu’il aiderait aussi les locataires en difficulté.

Photo : Radio-Canada / Bryan Eneas

Radio-Canada

À compter du 4 août, le Bureau des locations résidentielles de la Saskatchewan acceptera à nouveau les demandes d’expulsion de locataires qui ne paient pas leur loyer.

Les propriétaires qui souhaitent présenter une demande d’expulsion de leur locataire devront soumettre leur dossier par courriel ou par la poste. Aucun service en personne n’est offert pour le moment en raison de la COVID-19.

Lorsque la pandémie nous a frappés, nous voulions nous assurer que tout le monde allait pouvoir rester chez soi et respecter les mesures sanitaires de distanciation physique. Maintenant que la courbe est aplatie en Saskatchewan, nous estimons qu’il est approprié de lever le moratoire sur les expulsions non urgentes.

Don Morgan, ministre de la Justice et procureur général de la Saskatchewan

En mars dernier, la province avait décidé de suspendre les expulsions non urgentes en raison de la pandémie.

Au début du mois de juillet, l’Association des locateurs de la Saskatchewan a estimé que plus de 30 millions de dollars de loyers n’auraient pas été réglés depuis le 1er avril.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Immobilier