•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Leamington et Kingsville passent à la deuxième étape du déconfinement

Des travailleurs agricoles mexicains se rendent à Leamington pour envoyer de l'argent à leur famille.

De nombreux travailleurs agricoles migrants ont contracté la COVID-19 dans la région.

Photo : La Presse canadienne / Rob Gurdebeke

Leamington et Kingsville, qui étaient aux prises avec des éclosions de COVID-19 parmi les travailleurs agricoles, passent à la deuxième étape du déconfinement.

Les deux villes étaient les dernières de la province qui n'étaient toujours pas passées à la deuxième phase. Le reste de la région de Windsor-Essex avait fait cette transition le 25 juin.

La décision, qui entre en vigueur à 12 h 01 mardi, a été annoncée lundi après-midi par le premier ministre Doug Ford lors de sa conférence de presse quotidienne.

M. Ford a fait valoir que les éclosions sont contenues, que la transmission communautaire est faible et que les ressources nécessaires sont disponibles pour faire des tests de dépistage et retrouver les contacts des personnes infectées.

Le Bureau de santé de Windsor-comté d'Essex a dénombré lundi sept nouveaux cas.

Le premier ministre Doug Ford en conférence de presse à l'Assemblée législative.

Le premier ministre Doug Ford

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Le premier ministre a promis de se rendre dans la région pour remercier les gens de leur patience et pour obtenir sa première coupe de cheveux.

J'ai désespérément besoin de me faire couper les cheveux. Choisissons un barbier à Leamington ou Kingsville et j'y serai.

Le premier ministre Doug Ford

La semaine dernière, la province avait dépêché des effectifs du service de gestion des urgences dans la région de Windsor-Essex.

Le 1er juillet, le médecin hygiéniste de la région avait ordonné un arrêt de travail et la mise en quarantaine des travailleurs dans une exploitation agricole où 191 infections avaient été dénombrées.

Le médecin hygiéniste en chef de la province a expliqué lundi que le travail effectué au cours de la fin de semaine à cette entreprise a permis de contenir l'éclosion.

Le Dr David Willams en conférence de presse.

Le médecin hygiéniste en chef de l'Ontario, le Dr David Williams

Photo : Radio-Canada

Le Dr David Williams estime que ces efforts, auxquels le propriétaire a collaboré, ont fait en sorte que la production puisse se poursuivre tout en protégeant les travailleurs.

Le fait que la situation soit maîtrisée a aussi permis à la santé publique de recommander le passage à la deuxième phase de déconfinement.

Environ 700 employés agricoles ont contracté la COVID-19 depuis le début de la crise et deux travailleurs mexicains en sont morts dans la région.

Lundi, Santé publique Ontario a recensé 154 nouvelles infections dans la province, mais aucun décès.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Windsor

Santé publique