•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Distance de 2 m à la plage : la Ville de Shannon prend ça au sérieux

Une rivière entourée d'arbres, avec des berges de sable.

Les îles sablonneuses sont situées le long de la rivière Jacques-Cartier dans le secteur de Shannon.

Photo : Sylvie Bourrelly/Google Photos

La plage de Shannon n’est pas facile d’accès, mais cela n’empêche pas de nombreuses personnes à s’y rendre pour profiter de la nature et de l’eau. Seule ombre au tableau : les consignes sanitaires n’y sont pas toujours respectées.

Il y a des affiches dans le stationnement, on fait des rappels de communications. Mais c’est surtout au niveau du deux mètres, c’est un défi partout, confirme le maire de Shannon, Mike-James Noonan.

Le soleil radieux au cours du week-end a encouragé les baigneurs à parcourir un sentier dans la forêt à partir du stationnement du parc canin jusqu'aux berges de la rivière Jacques-Cartier pour accéder à la plage.

Une carte satellite de Shannon où on voit un embranchement de rivière avec des berges de sable.

La plage de Shannon est située au sud du parc canin, où les gens vont se stationner avant de profiter des îles sablonneuses.

Photo : Google Maps

Habituellement, c’est surtout très populaire durant les vacances de la construction, mais on observe depuis deux semaines un fort achalandage qui est progressif, ajoute le maire lors d'une entrevue à l'émission Première heure.

Samedi, le Journal de Québec s’est rendu sur place et a constaté que les baigneurs ne respectent pas la distanciation physique.

Ce n’est pas comme à Montréal, mais quand les pompiers se déplacent du secteur des îles sablonneuses pour aller au stationnement, on dirait que les gens oublient la distanciation, indique M. Noonan, faisant d'abord référence à la plage bondée d’Oka au cours de la fin de semaine.

Le maire précise que le service de la sécurité publique de la Ville assure la surveillance des lieux et des pompiers demandent aux visiteurs de respecter les consignes.

Trouver des solutions

Mike-James Noonan souligne qu’un comité d’élus et membres de l’administration se rencontrera cette semaine pour faire le point.

Tous les scénarios ont été mis sur la table. On pense entre autres qu’on pourrait ajouter des frais aux gens qui sont de l’extérieur. On a pensé aussi à une collaboration avec la Sûreté du Québec.

L’idée est de mettre en place des mesures pour garantir le respect des consignes sanitaires. L’important est d’éviter la propagation du virus, mentionne le maire.

Shannon n’est vraiment pas la seule ville à faire face à cette situation. Des plages bondées ont été observées aux États-Unis, en Ontario et ailleurs dans la province depuis le début de l’été.

Avec les informations d'Alexandre Duval

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !